Petite maison indépendante dont le QG est basé à la frontière germano-polonaise, Farbton tamise sa route depuis une dizaine d’années. Sa mission, qu’elle accepte puisqu’elle le veut, est la perpétuelle recherche de musiques juvéniles à la fraîche, comme celles que l’on finit par entendre sans écouter. Celles qui coulent dans une oreille assouvie tel un fromage blanc qui passe dans une bouche flattée. Vous l’aurez compris, le label sélectionne ses fruits avec le bon recul tout en imaginant avec empathie la digestion de leur cuisine.

Après Marcus Schmidt vs. Double C, Alex Q, Marius Drescher, Nico Pusch et bien d’autres, la nouvelle salade composée nous est remuée par Wunderblock. Valeur sure de deep house et dub techno, le duo (parfois trio) moscovite n’a plus besoin de faire ses preuves. Le fait est qu’Igor Ivanov & Michael Teploff aiment les mélanges qui se savourent, tantôt jazzy, tantôt ambiants, toujours avec cette pointe de naturel, d’organique. La « dub house deep techno » que l’on entend dans les premières parts ci-dessous ne déroge en aucun cas à la règle Wunderblock. Bref, voici du son qui caresse le nerf auditif.

Bonne écoute.