DECOUVERTE – Il est de cette génération d’artistes qui s’est approchée de la musique électronique il y quelques années et aujourd’hui tente de faire bouger les choses à travers leur propre vision. C’est le cas de MYDGAR. Influencé par une French Touch qui a bercé son adolescence et notamment par le duo de Daft Punk ou encore Ed Banger, il nous propose un album aux nuances mélancoliques soulevé par des problématiques de déséquilibre, VERTIGO se veut lumière sur le monde dans lequel on vit et surtout nous faire ouvrir les yeux sur ce qu’on laissera à nos enfants demain.


Alex, strasbourgeois d’origine, est né d’une famille de mélomanes, fans de Pink Floyd, The Police ou encore Led Zeppelin. Un bien joli signe qui l’a poussé à écouter de la musique dès son plus jeune âge. Les années passants, il s’est orienté petit à petit vers la musique électronique où il a su prendre ses marques et s’est découvert une réelle passion pour ce style. Au côté d’un de ces frère Dj, il s’est petit à petit orienté vers la culture des clubs et de la techno. Un coup de coeur indéniable qui lui a permi de développer ses compétences et notamment créer ses propres mélodies grâce à Ableton Live et les tutos sur Internet. Autodidacte et passionné, il lance alors son projet Mygdar en 2014. Un nom percutant et représentant ce qu’il a au plus profond de son âme, un monde imaginaire et parallèle à la limite de dystopie et utopie.

En mai dernier il produit un EP, Vertigo, un voyage parallèle qui chercher à transporter l’auditeur tout au long de son écoute. Un moyen de s’échapper de son quotidien et ainsi pouvoir se recentrer. Mygdar a toujours su mettre en musique ce qu’il voit autour de lui et c’est pourquoi, il profite de ces 8 morceaux pour tirer la sonnette d’alarme sur un monde à la fois terrifiant et passionnant, bâti par les hommes. Une nouvelle épopée où de nouvelles croyances s’entremêlent, entre le
pouvoir de la technologie, la manipulation via l’économie, le
renouveau d’une seconde nature, le potentiel infini de l’être humain
et insoupçonné de la musique
.

Un message fort qui concerne chacun d’entre nous. Dès le début on assiste à une puissance synthétique qui nous met tout de suite dans le bain. Un air grave qui s’enchaine dans de nouvelles contrées au fur et à mesure du passage de chaque track.

L’artiste réussit à figer notre temps, pour nous transporter vers un univers où tout est possible, le meilleur, comme le pire.


Suivre Mydgar : FACEBOOK / SOUNDCLOUD / BANDCAMP