EVENT – À notre plus grande tristesse, nous assistons depuis mars à un enchaînement de dates reportées, de clubs fermés, de festivals annulés. Un phénomène brutal plongeant différentes entités éclectiques dans la difficulté, et nous, dans la nostalgie d’un été perdu. Seulement grâce au soutien et à la solidarité que chacun d’entre nous a pu apporter, une solution a très vite fait oublier le problème. En effet, l’essor du livestream sur les réseaux s’est fait ressentir, nous poussant désormais à apprécier la fête numérique.


Un essor également devenu la raison pour laquelle l’organisme Technopol s’associe avec United We Stream pour « ouvrir en France le plus grand club numérique du monde, accessible à tous ».

United We Stream est un concept né à Berlin après avoir vu les clubs de la ville fermer leurs portes, dont l’objectif est d’amener la musique électronique directement aux amateurs, chez eux, tout en gardant cette atmosphère de club berlinois. Un concept permettant à ces lieux iconiques tels que le Berghain, Tresor, Watergate ou encore Wilde Renate à rouvrir leurs portes mais au public virtuel cette fois-ci. Ce principe du livestream a pu apporter un beau soutien financier aux acteurs grâce à un système de dons et de monétisation des flux, permettant de survivre à cette crise à la fois sanitaire et économique. Un soutien qui pourrait aussi sauver la vie nocturne française.

C’est donc l’organisme Technopol qui importera le concept United We Stream dès le 4 juin en France, “afin d’apporter une aide financière urgente aux clubs, structures, promoteurs, artistes, équipes techniques et de production ainsi qu’à tous les acteurs français investis dans le secteur qui pâtissent actuellement des conséquences de la pandémie de Covid-19.“ En partenariat avec Arte Concert, les livestreams seront diffusés depuis leur site avant d’être relayés sur tous les réseaux afin que tout le monde puisse y avoir accès facilement.

Celui-ci ouvrira ses portes dès le jeudi 4 juin et ce jusqu’au samedi 7 juin de 19h à 00h dans les clubs de la capitale et le dimanche après-midi dans des lieux plus alternatifs.

Pour l’occasion, de nombreux artistes reconnus et renommés ont acceptés de participer à l’initiative. De l’indus à la house en passant par la funk, tous les styles sont confondus et les talents unis. Dès le 4 juin, on pourra retrouver les très forts Miley Serious, Kiddy Smile, Cassius, Crystallmess et Crame pour un livestream de 19h à 00h à La Java. S’en suit pour le lendemain des performances bouillonnantes par Bambounou, Airod, Cassie Raptor, Minimum Syndicat (live) et Maud Geffray au Petit Bain aux mêmes horaires.

Le Rex Club prendra le relai le samedi 6 juin pour un livestream animé par les ingénieux•ses Darzack (live), Mézigue, Louise Chen, DJ Deep et Chloé. Un rendez-vous à ne pas oublier de noter dans vos agendas. Les horaires restent similaires aux belles soirées de la veille.
Et pour clôturer ce gros week-end, le Ground Control accueillera les artistes doués suivants : Marina Trench, Tour Maubourg, Cheetah, S3A et Manaré avec un format de 17h à 22h cette fois-ci.


Suivre United We Stream depuis Facebook / Instagram / Soundcloud

Pour soutenir l’écosystème de la fête français vous pouvez dès maintenant faire un don à United We Stream France.