Avec l’avènement de la nouvelle année, les grands label House et Techno se sont mis au boulot et ont d’ores et déjà annoncé leurs futures sorties, dans l’optique de faire de l’année à venir une année autant voire plus prolifique que la précédente. Ainsi sont tombées ou ont été annoncées durant ces quinze derniers jours les nouvelles sorties des géants Drumcode, Figure, OFF, East End Dubs… Parmi ces bombes, mon regard s’est penché sur la dernière sortie de Romain Reynaud, producteur français plus connu sous son pseudonyme : Traumer. Révélé en Europe depuis sa sortie chez Desolat, Romain Reynaud s’est imposé les derniers mois en Europe comme l’une des figures phares de la House et Techno underground. Révélé par Loco Dice, il a fallu peu de temps à Traumer pour convaincre les grands producteurs français et internationaux tels que Laurent Garnier, Agoria, Mr G, Alan Fitzpatrick, Marc Romboy… qui n’ont pas trop tardé à lui faire parvenir leur soutien.

Le français attaque la nouvelle année chez l’écurie dijonnaise A-Traction Records avec un EP de trois titres et un remix merveilleux. Ironie du sort, c’est le français Madben que Delighted a récemment rencontré à l’occasion du retour des résidences MAAD au Rex Club qui a orné l’EP de cette dernière pépite.

1512326_647007585362609_1641531351_n

Trudge s’ouvre sur le titre du même nom. De longues nappes de synthétiseur jouent le rôle de fond sonore qui jouent sur une évolution progressive jusqu’au climax du morceau, une explosion de percussions et de sonorités envoûtantes. Sur une base percussive et répétitive, Trudge sait mener à bien votre patience en vous offrant une superbe déflagration sonore qui vous fera saliver devant votre écran. Les snippets sont égoïstes, mais le vinyle est sortie ce 12 janvier, autant vous dire que la version longue du morceau est très attendue.

La suite de l’EP est plus traditionnelle, bien que pas moins agréable. Underlying pointe tout juste le bout de son nez que vous êtes pris d’un hochement de tête compulsif face aux glissements des cymbales sur les nappes sonores séduisantes qui seront bientôt débarrassées de leur réverbération si douce auparavant. La première minute du snippet vient de toucher à sa fin, et tout devient chaos. C’est violent, libérateur, enivrant. Tu te rues sur le remix de Madben du même titre qui frappe encore plus fort avec son kick imposant et ses sonorités stridentes qui martèlent les aigus.

Il n’y a rien à dire si ce n’est que les grandes figures du milieu ont plus que jamais raison de supporter ce jeune producteur qui n’en finit pas de nous surprendre.