NOUVEAUTE Jeune collectif et label parisien lancé en avril 2020 par les deux compères Aghamar et Keith Valentine, Time Machine sort son tout premier Various Artists intitulé FAST LANE. Le concept ? Chacun des huit artistes français présents sur le VA propose un morceau qui illustre leur interprétation personnelle du thème, à savoir ici la Fast Line, dans leur identité sonore. De talentueux artistes issus de genres électroniques éclectiques, allant de la house à la techno, nous proposent de véritables pépites survitaminées. Let’s go !


Time Machine est un collectif de musique électronique souhaitant partager sa passion à travers des événements fédérateurs et la création d’une musique émancipatrice.

Time Machine

On commence tout en douceur avec ce premier track signé Louis Bongo. DJ & producteur lyonnais basé à Paris, ses tracks sont le résultat de la fusion entre ses influences Afro et Melodic House. Intitulé Along The Road, c’est une piste au rythme alléchant combinant percussions et vocale profonde. Le producteur nous emmène sur les longues routes californiennes pour un voyage chaleureux où les sens prennent toute leur place. De quoi ouvrir le bal de la meilleure des manières !

On enchaine avec le deuxième morceau de ce VA et c’est le confondateur du label, Aghamar, qui vient poser sa pierre à l’édifice. Auteur de plusieurs realeases à succès sur le label telles que « Bagliore » et « Falda Nebbia », c’est un véritable voyage auditif que vient nous apporter le producteur. Entre lignes de synthés volantes et percussions effrénées, il amène à vos oreilles, avec « Tergicristalli », un véritable vent frais électronique dont lui seul à le secret. A écouter pleine balle cheveux au vent en décapotable à Miami Bitch.

Matt Ridley est un artiste/dj membre du collectif Brume Sonore depuis 2017. Influencé par différents styles musicaux, l’artiste est capable de produire la plus sombre et froide des technos tout comme des hymnes French House estivaux, que l’on retrouve notamment dans son track intitulé Horses on Gasoline. Une piste survitaminée réunissant des influences funk & french touch rendant le morceau punchy et incroyablement optimiste.

Fervent défenseur des grooves endiablés et d’une house à faire réveiller les morts, LOG s’est aussi prêté à la tache d’interpréter la Fastlane. Sorti en avant premiere sur la chaine YouTube de Moskalus, Bison Fruité est la combinaison parfaite entre vibes ensoleillés et une house plus sombre. Un résultat probant qui donne au track une ambiance unique.

A noté que les quatre prochains tracks sortiront en exclusivité sur la chaine You Tube Hate Lab le 25 mai.

Cinquième volet de ce VA ! Accrochez-bien vous bien, une augmentation du BPM est à prévoir pour les dernières pistes de cette compilation. Entre Paris et Berlin, Azan Caro présente un univers saisissant et séduisant. Alliant percussions athlétiques, subs groovy et de puissantes vibrations électroniques, son goût pour le mélange des genres vous guidera vers une nostalgie moderne. Son track, Amor Express, est construit autour d’une ligne de basse forte.

La recherche de simplicité, d’un gauche-droite lancinant rythmé par une cadence exaltante : bienvenu dans l’univers de Dictent_Vroom ! Une vibe oscillante entre l’Old School Shranz des années 90 et la Fast Techno d’aujourd’hui, c’est là le cœur de sa techno épurée. Faster Than Grandma est un dialogue entre synthés trancy et batteries techno dessinant un voyage épique et intrigant, direction les terres hostiles !

Adepte des kicks bien lourds et du cassage de Sound Systems, c’est au tour du très talentueux Matrheim de nous éclabousser de tout son talent. Une piste puissante et sans concession, où on retrouve des samples de Formule 1. Un track qui, à n’en pas douter, en laissera plus d’un sur le banc de touche. Coup de coeur de la redac’ !

Dernier track de cette compilation riche en émotions. Membre fondateur du collectif, Keith Valentine est un adepte des énormes basses roulantes et de pistes de synthés à l’ambiance rave. Et son nouveau morceau intitulé GoFast de Schoko-Bons ne va pas déroger à la régle. Une piste construite sur un enchaînement en 4 scènes, démarrant à 80 BPM pour atteindre un rythme de croisière de 148. Un véritable banger hyperactif et percutant. C’est un grand OUI de la redac’ !


Se procurer le VA : BANDCAMP

Ecouter le VA en entier : SOUNDCLOUD

Suivre Time Machine  : SOUNDCLOUD / FACEBOOK / INSTAGRAM