Il semblerait que tout le monde avait prévu cet été indien et ce weekend presque estival. Car après une semaine dédié à la techno, la house fait son come-back comme pour dire calmez-vous, ça ne caille par encore assez pour s’enfermer dans un kick hat basse sans fin. Alors à Paris, nous avons du Détroit, du Cologne, du Berlin ; de la house, de la dub, de l’electro, c’est un peu la semaine de la diversité et l’anti semaine dernière. C’est surtout vendredi que ça se passe au niveau quantitatif (et même qualitatif), mais l’artiste de la semaine, on entre ici dans une considération subjective, c’est Superpitcher. Le producteur émérite de chez Kompakt revient pour sa date annuelle dans un cadre idéal, une bonne occasion pour réécouter quelques tubes de sa discographie.

 

JEUDI :
Legowelt – Airplanes In The Rain (Maintenant, j’attends d’écouter ça en avion dans un orage)

VENDREDI :
Henrick Schwarz – Equinox (Un hymne à la joie et au soleil)
Roman Flügel – Rude Awakening (On se demande à cause de quoi !)
Kerri Chandler – Downtown (House classique, dancefull & groovy, du Kerri quoi)
Deepchord – Sofitel (Le morceau préféré de DSK)
Alden Tyrell – Rendez Vous At Rimini (Welcome inside the video game)
Madben – We Want To Rave On (Il invite le mec ci dessus pour la première de sa résidence au Rex)

SAMEDI :
Daniel Bell – Warped (Les prémices de la micro house)
Superpitcher – Who Stole The Sun (Ki li Ki li Ki a volé à volé le sun du marchand….)