VARIOUS ARTISTS – Sorti depuis peu, LA QUARANTAINE ne se laisse pas abattre et a décidé de nous offrir un joli palmarès de production de son écurie. Un boost en ce début de semaine et un rappel histoire de nous remémorer les soirées passées a leur côtés. Une bouffée d’air frais qui ne fait de mal à personne bien au contraire. Ce VA 002 au doux nom de THE MASKED WORLD, pour fêter quatre années (déjà !!!) d’existence dans la sphère techno, permettront de faire notre deuil de 2020 et un joyeux Welcome à 2021 !! La Quarantaine n’aura jamais aussi bien porté son nom ! Alors prêt à passer le cap?


Cela n’a échappé à personne seulement voilà, La Quarantaine a été précurseur des derniers événements qui ont touchés la France et le monde entier. Pur hasard ou complot international? Quoiqu’il en soit, c’est avec humour et soutien que nous les mettons à l’honneur dans cette rédaction car rappelez-vous…

Leur idéologie a toujours été de créer un univers propre à eux dans lequel ils mettent en avant une pandémie et un lieu de recueil où justement nous serions tous en sécurité; une zone de quarantaine. Une zone qui nous permet de rester entre non-infectés et autour d’une musique commune, une techno forte et revendicatrice de nos droits. Nous pourrions pratiquement lancer cette idée auprès de l’Elysée, et oui après tout si le bunker est safe alors qu’attendons-nous pour tous nous y rassembler? A méditer …

Trève de folie, après un premier VA intitulé « Behind The Mask« , ils reviennent en équipe avec une force qui leur est propre et une détermination sans faille.

 

Rien de plus cocace pour démarrer les hostilités que de demander à Brulēe / Clair de se lâcher et proposer une bombe atomique. Besoin de liberté sans compromis, c’est une techno pointue virevoltant entre acid et beats acérés que cet artiste nous emmène avec lui because « That’s The Way« .

 

D44 est exactement ce genre de producteur qu’on a envie de vous faire découvrir et nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls puisqu’il a fait un passage remarqué au Liebe avec l’organisation de Maxximum en décembre dernier, les vrais étaient devant son stream sans aucuns doutes. Techno, Trance, Hard Techno, Fast Life, bref un condensé de vitamines, à écouter à fond lors de moments de baisse de tension.

Crispements crispants, la talentueuse DJ et productrice EKLPX nous donne son avis de la situation et nous explique comment elle a vécu son confinement et son couvre-feu. On ne va pas se mentir, on pense tous la même chose, une révolution est en cours et elle en est à la tête ! Here we go ! La guerre ne fait que commencer…

 

« My music and I are gonna get dark in 2021 », et bien on l’avait deviné !! Flymeon enflamme cette VA avec son track « Fire », une pépite qui donne le ton et son envie de sortir des quatres murs de nos petits appart’s parisiens, on te suit où tu veux, quand tu veux !!

 

On a toujours aimé le côté décalé et l’originalité des sons venus d’ailleurs d’Ilivor. La musicalité inventive et inventée par cette petite pépite en voie de devenir Or ne cesse de nous étonner et nous transporter, un réel délice qu’on ne se lasse pas de lancer dans nos enceintes. Une sensibilité qui nous fait frissonner le temps de quelques minutes… Coup de coeur de la rédac’ <3

 

KMO nous prouve que l’Energic Techno prend tout son sens, une jolie découverte qu’on écoute sans relâche et qui ne nous a pas laissé indifférent. Un moment poétique sur fond dark qui crée un melting-pot de genre, chapeau l’artiste !!

 

Une autre révélation de nos copains de La Quarantaine, décidément, ça ne s’arrête plus ! LLY nous montre de quel bois il se chauffe et attention ça brûle !! (On ne disait pas ça pour Brulēe / Clair… OK on sort !! ^^) Charmant moment en charmante compagnie, on ne peut qu’apprécier l’instant.

 

La suite se passe ici avec une production signée Sana + Nasa. Un air lyrique et un Alleluia survole ce track rempli de folie. On serait presque à deux doigts d’envoyer ce son au Vatican, qui sait… Ce pourrait être le prochain hymne de nos messes. Amen !

 

Vous savez ce genre de track qui démarre à peine mais on sent qu’il peut péter d’un moment à un autre? Et bien en voici le parfait exemple ! Wast clotûre en beauté ce VA on fire avec « Backdoor », une réussite qu’on lui pique histoire de parfaire nos playlists ! Jamais déçu par cet artiste complet, il nous extermine dans chacune de ses prods’! Merci Wast !


Suivre La Quarantaine : FACEBOOK / SOUNDCLOUD