Le programme de ce weekend est particulièrement long et chargé, pont oblige. Voilà le premier point commun, formel donc, avec le Berghain et ses soirées sans fin. Le second, de fond, réside dans la programmation elle-même, qui met en scène bon nombre de résidents du temple mais également des artistes collant bien à sa trempe. 

Jeudi 2 avril:

René Audiard – Lamia : le jeune producteur américain est invité par Hold Youth à leur résidence au Rex Club pour présenter son dernier live.

Vendredi 3 avril:

Steffi – Selfhood : la résidente du Pano joue à La Machine du Moulin Rouge avec Leon Vynehall et Martyn.

Midland – Trace : il joue au Faust pour la soirée Haïku.

Vendredi, notre coup de cœur va pour la soirée Klockworks Mercredi Production qui ramène Ben Klock, DVS1 et Rodhad à l’Electric. Pour cette raison, on a sélectionné un morceau de chacun de ces artistes.

Ben Klock – Warszawa 

DVS1 – Pressure

Rodhad – Helldiver (le clip est notamment réalisé par l’artiste Heleen Blanken, qui animera les effets visuels vendredi soir, en tant que VJ).

Samedi 4 avril:

Arnaud Robotini – Decade of Agression (Jesper Dahlbäck remix) : le king du synthé joue son live aux côtés d’Etienne Jaumet et du duo Nomenklatür pour la soirée Alter Paname (lieu tenu secret).

Ryan Elliott – Stepmode : le résident du Pano joue à l‘Espace Pierre Cardin.

Dimanche 5 avril: 

Dusty Kid – Doom : le sarde joue au Zig-Zag.

Dopplereffekt – Pornoactress : Dopplereffekt joue aux côtés d’autres légendes: Carl Craig, MAD Mike Banks et Moritz von Oswald à l’Electric.

JOYEUSE PÂQUES A TOUTES ET A TOUS