Dimanche 2 Juin, première journée de soleil acceptable pour nous parisiens. Ce jour-là, l’équipe de la Coco Beach et celle de la Terrassa avaient co-organisé un évènement qu’ils prévoyaient inoubliable, évènement faisant office « d’Opening » pour une nouvelle saison estivale endiablée au Concorde Atlantique, une péniche idéalement située dans le premier arrondissement parisien.

Il va de soi que vous, internautes et probables amateurs des rendez-vous dominicaux parisiens, avez des yeux un peu partout sur la toile et les réseaux sociaux. Si bien que vous avez nécessairement lu les certaines critiques postées sur le mur de l’évènement lundi matin, ou entendu dire qu’untel avait vu son accès lui être refusé comme plusieurs centaines d’amateurs de la coco ou de curieux par la physio qui se trouvait sur place. Mais la chronique n’est pas écrite pour soutenir les critiques, bien au contraire.
Les curieux n’auront qu’à se rendre sur le mur facebook de l’évènement, sur lequel l’équipe de la Coco Beach s’est déjà amplement expliquée, excusée, et faite pardonner.

Je vous rassure immédiatement, si « Satan » interdisait l’accès à la péniche, elle ouvrait cependant les portes du Paradis. En effet, beaucoup annonçaient l’Opening des « ++ Parties » comme un maigre rival de la Concrète. Or, les « Cocos » (si on peut les qualifier ainsi) présents tout comme moi à cet évènement nieront fermement ces accusations avec le même sourire qui couvrait leur visage sur la Terrasse dimanche dernier.

Léger Report sur une soirée merveilleusement réussie et pas suffisamment reconnue comme parfaite.

terrassa

MIRKO LOCO (Cadenza)
ANDRÉA OLIVA (Cadenza)
NA’SAYAH (Terrassa)
SUCRÉ SALÉ (French kitchen)
ARNO KAMAZ (French kitchen)

La péniche était un lieu nouveau pour les cocos: 1 Terrasse et deux salles intérieures, 450 mètres carrés qui peuvent vous paraître maigres mais ne l’étaient pas.

terrasse0

395337_524295004284976_2000145125_n

La terrasse regroupait le bar et ses tarifs amicaux , le délicieux stand de burgers habituel, un espace DJ dans lequel le collectif D.KO oeuvrait jusqu’au coucher du soleil. Soleil, lunettes sur le nez, sonorités Deep, Soundsystem plus que satisfaisant, Ambiance détendue comme d’habitude … Bref, rien de nouveau, l’équipe de la Coco Beach n’arrive vraiment pas à déçevoir, et la contrainte des nouveaux lieux ne semblent vraiment pas les gêner. Petit aperçu de l’après midi paradisiaque :

Le soleil descendait lentement et la première salle intérieure ouvrait déjà ses portes. Sucré Salé étaient déjà derrière les platines pour la première fois de la soirée (oui, ils revinrent, mais c’est pour plus tard).

sallemilieu4

Un endroit surprenant, tout autant agréable que l’extérieur. Le duo composé de Mr. Sucré et Mr. Salé faisaient lentement monter la température, nous préparant pour le meilleur qui restait encore à venir. On y dansait en croisant à travers les hublots les regards ébahis des touristes en ballade sur Bateau Mouche. La vidéo ci-dessous a été enregistrée tôt dans la soirée, mais croyez moi, la péniche a fini pleine à craquer, et on en demandait pas moins. Léger aperçu du premier set du duo Parisien :

La nuit tombe alors, la population extérieure commence à se ruer vers les salles intérieures, qui sont désormais toutes deux ouvertes, et ce jusqu’au lever du soleil. À la vue de l’espace dans la salle du bas, j’affirme sans hésitation que son ouverture a été attendue de tous. Honnêtement, ça vous arrive souvent de danser accompagnés des DJ compétents prévus pour l’évènement, tout en voyant le niveau de l’eau à hauteur de vos yeux?

sallebas3

969279_524295794284897_1047720206_n

Vous m’excuserez, mais plus il se faisait tard, moins mes souvenirs sont nets. Ce qui est très probablement dû aux fantastiques mojitos du Bar inférieur qui ont à juste titre beaucoup fait parler d’eux.

Mais j’ai mieux que la suite de la soirée pour vous. Et si je vous disais que le prochain rendez-vous c’est dimanche prochain? Le suivant dans deux semaines et ainsi de suite, que ce qui a été reproché est déjà réglé et que la météo rendra l’après-midi de dimanche prochain délicieuse et sa nuit magnifique?

L’alliance Terrassa/Coco Beach a vraiment du bon, il suffit de leur rendre visite dimanche prochain pour s’en rendre compte.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi le calendrier de la Coco, une Coco Beach (sans Terrassa), est prévue à la Chesnaie du Roy (le lieu de la dernière opening Party le mois dernier) pour la fête de la musique le 21 juin prochain. Une nuit de rêve qui écrasera les souvenirs de la première? Sans nul doute

La promesse d’une journée comme on en vit rarement, c’est celle de toute Coco.

Des places pour dimanche prochain sont à gagner avec Delighted, Stay tuned !