DEBATS – En ces temps incertains et inquiétants dans le monde de l’événementiel et des nuits festives, il est important de s’unir et d’envisager un après Covid-19. Danser Demain a été crée dans le but de dialoguer et de chercher des solution ensemble. Cette table ronde virtuelle se tiendra ce samedi de 16 à 20h. Demandez le programme !


Où en sommes-nous? Qui va payer les pots cassés? Pourrons-nous retourner sur nos dancefloors chéris? Quand est-ce que la trêve festive va-t-elle être levée? Est-ce que la culture va être mise au placard? Quelles aides pourront être apportées à tous les intermittents?

Autant de questions que nous nous posons tous et qui vont être soulevées lors de la table ronde de Danser Demain.

La sonnette d’alarme est tirée, et pour cause, ce midi s’est présenté le Président de la République devant toute la France concernant la culture et plus précisément le plan qu’il compte mettre en place ces prochains jours. L’interdiction des événements de plus de cinq mille personnes jusqu’à la fin des jours chauds et ensoleillées étant confirmée de nouveau, on a donc un petit espoir quant à ceux qui pourraient en accueillir un nombre inférieur éventuellement dans les prochains mois.

Pour pouvoir anticiper demain, l’organisme Technopol, fort acteur dans la vie nocturne, lance sa première table ronde. Un rendez-vous de professionnel(le)s, acteur(rice)s et médias afin d’envisager la fête, sa durabilité, son futur, son potentiel politique, pour qu’elle redevienne un safe space en contexte post-pandémie.

Fantaisie crépusculaire – Garçon Sauvage

Le format court ou long permettra à chacun de s’exprimer soit autour de débats soit autour d’interviews ou d’interventions prospectives. Le public pourra intervenir via des commentaires durant le live. Chacun a son rôle à jouer.

Autant d’intervenants que de sujets, voici les premiers jets d’un samedi placé sous le signe de la culture, de la liberté d’expression et d’échanges constructifs:


On vous donne donc rendez-vous sur la page Facebook de Danser Demain samedi dès 16h ! D’ici là faites attention à vous et à vos proches.