ENSEMBLE – Toujours dans l’optique de continuer à développer ses projets sans pour autant être impacté par la situation actuelle, RGS Collective met à contribution ses artistes et sort un second opus Various Arists. Disponible depuis hier, le collectif nous démontre qu’il conquière petit à petit la scène techno française avec son propre style. Let’s listen !


Quatre ans après leur lancement, l’écurie RGS Collective a su allier expérience immersive et musique percutante tout au long des soirées qu’elle proposaient. Aujourd’hui, punie de sortie comme nous tous, elle ne se laisse pas abattre et propose de développer son idée autour d’une collaboration d’artistes.

Pour ce second opus, le collectif a misé sur une techno mentale et dark. On le ressent d’ailleurs dès les premières écoutes avec Casual Treatment aux commandes du navire. Toujours preneur de sonorités étranges et inédites, on apprécie sa force et les beats qui s’enchainent.

Plus électrique, Ferdinand Prairie dévoile deux tracks made in German. Son aspect détaché démontre une techno profonde et variée qui intègre des nuances originales. Avec un titre comme « Inspired By A True Story« , on se demande encore l’origine de son inspiration.

On poursuit notre route et nous stoppons sur les rêveries de Mersel. Ce producteur excentrique nous emmène dans son univers électronique et pointu à travers deux folies. Plus stricte pour la première, davantage mélodieuse pour la seconde, on apprécie ce revirement de situation et cette prise de risque.

En clôture de ce VA, l’italien Shkedul joue un jeu enivrant et nous emmène dans une atmosphère ténébreuse et dangereuse. On s’imagine dans un film d’auteur rattrapé par une ambiance inquiétante au fin fond des bois. Sans aucuns doutes une fin heureuse !


Pour s’approprier le VA rendez-vous sur BANDCAMP

Retrouver le VA001 & VA002 sur SOUNDCLOUD