VIDEOSFusionner le métal avec l’acid techno, c’est le talent de l’artiste FLYMEON. Avec son projet REMIXES FROM HELL, il sort toutes les 2 semaines depuis ce 3 mars, un clip filmé dans un cadre indus et inédit reprenant un grand classique de métal remixé en acid techno.
Performance explosive à suivre pour tous les amateurs des deux genres.


Merci à Estelle pour sa jolie plume sur cet article.


Flymeon est un producteur et dj de musique électronique au mélange de kicks saturés et guitares criardes pour obtenir une techno unique, violente et taillée pour le club. Son premier EP Randomize, plus orienté dark wave, sorti en indépendant en mars 2019, le fit entrer avec succès dans la sphère notamment avec un soutien et relai d’HATE Lab.

L’année d’après il affine son style techno en y ajoutant des sonorités heavy métal jouées par des guitares saturées. Accompagné de sa guitare électrique et de ses machines, on distingue ses lives comme uniques en leur genre. Pro-actif, que ce soit avec ses productions, remix, il a également pu jouer dans des ambiances raves à plusieurs événements à la capitale et ailleurs et devait être programmé pour Entente Nocturne Festival l’an dernier par exemple. Depuis fin 2019, il a rejoint le collectif parisien La Quarantaine. Aujourd’hui, il propose 4 remix acid de standards du heavy metal, joués live dans un endroit atypique.

Avec une première sortie ce mercredi 3 mars dernier, une date importante, la 303 day pour les amateurs d’acid, hommage à la mythique Roland TB-303, les lignes acid sont la règle dans ces lives. Il emprunte également des couleurs à la trance et à la techno indus. On retrouve également de fortes influences heavy et thrash metal, principalement apportées par les riffs de guitares hyper saturés que Flymeon, comme à son habitude, insère dans ses tracks (comme sur Dilemma ou What Acid Has Done To Me). En parlant de métal, l’artiste a choisi pour ces vidéos de remixer des classiques du genre : de Metallica à Slipknot, il y en aura pour tous les amateurs de gros sons poilus.

Les 4 vidéos ont été tournées dans une cave au look industriel et creepy. L’éclairage entre orange et rouge instaure une ambiance post apocalyptique, accentuant l’énergie des morceaux et des performances lives. L’artiste, qui filme et publie ses performances depuis le début du premier confinement, continue donc sur sa lancée en faisant largement évoluer la qualité de la production de clips crédits : Antoine Keene à la réalisation et post-prod, avec l’aide d’Aimy Lelux pour l’éclairage).

Les vidéos sortiront au rythme de 2 par mois, à partir du 3/03 jusque fin avril, sur les profils Facebook et YouTube de l’artiste. Les tracks seront aussi disponibles en téléchargement gratuit sur son Soundcloud.


Suivre Flymeon : FACEBOOK / SOUNDCLOUD / YOUTUBE