Festival – Tout se célèbre. L’amour, la mort, la naissance, les fêtes religieuses, la musique, la solidarité… Tout. Même la tristesse et le malheur. Haïes pour la plupart, la misère et la souffrance restent malgré tout des ressentis nous faisant atteindre un bonheur inouïe une fois passé. Pour en faire son éloge, le label parisien Intervision organise le premier festival gothique de Paris. Ce 20 au 21 mars, le Festival des Souvenirs Brisés accueillera à chaudes larmes ses participants au Petit Bain.


Nous avons tendance à vouloir effacer toute traçabilité cafardeuse de notre mémoire pour ne chérir que les bons. Mais nous oublions que sans ces souvenirs brisés, ils nous serait impossible de connaître les moments heureux. À travers ce festival gothique, Intervision cherche justement à célébrer passionnément ces cris douloureux, ces pleurs interminables et cette souffrance terrible qui nous procure à tous un bien fou. Deux salles seront à disposition, Le Bal de la douleur décorée de lives terrassants et Le Disco de l’oubli réservé aux dj set de vampires.

Le festival est le lieu idéal pour se séparer de son amour de jeunesse ou de celui de toujours. C’est un lieu ou l’on a le droit d’être très malheureux, où il est même recommandé de l’être.

Dj Varsovie, gothique du mouvement

Évidemment, ce ne sont que des monstres qu’ont répondu présents pour le festival. À la fois organisateur et artiste DJ Varsovie, a prévu un dj set aussi énervé que sa programmation. À ses côtés, le rejoignent Mind / Matter, Bleib Modern, Blind Delon, Kris Baha et Dreems pour former Die Orangen, Panzer, mitra mitra, Codex Empire et beaucoup d’autres encore. Divergents, ils ont cependant le même objectif. Vous remémorez vos souvenirs les plus brisés grâce à leurs lives et dj sets taquins.

Afin que le malheur soit à son maximum, La Brasserie Outland, basée à Fontenay-sous-bois, a goupillée une bière spéciale pour l’occasion. Connu pour leur source d’inspiration entre américain et britannique, cette brasserie exigeante ne cesse d’être créative et expérimentale. Dite la “Bière de la Tristesse”, ils ont brassé cette bière pour à base de larmes de l’Ile-de-France.

Lien Event : 𝖋𝖊𝖘𝖙𝖎𝖛𝖆𝖑 𝖉𝖊𝖘 𝖘𝖔𝖚𝖛𝖊𝖓𝖎𝖗𝖘 𝖇𝖗𝖎𝖘𝖊𝖘