Pour cet EP on retrouve Redshape, artiste cosmique et mystérieux, en duo avec Steffi, figure féminine de l’écurie Ostgut Ton. Après avoir composé Nightspacer, on est ravi de la voir s’associer au cosmonaute au masque rouge. Allez ! On embarque pour une odyssée sonore à l’allure de guerre des étoiles.

Focus : Tout simplement la préparation à l’attaque. Concernant la composition, Redshape revient aux fondamentaux, une basse qui fait penser à celles de John Carpenter dans l’OST d’assault on precinct thirteen , un Hat Open qui sonne comme un coup de fouet associé aux sonorités métalliques issues des usines de Détroit. Tout cela saupoudré de ces nappes envoûtantes dont Redshape a le secret.

Attacke : Comme son nom l’indique, la préparation est terminée, la cible verrouillée, il est temps pour Steffi d’accélérer la cadence. Elle nous sert ici une loop aussi hypnotique que ravageuse, un son puissant ou l’on ressent l’influence des murs bétonnés du Berghain. Steffi conclu cet EP en 7 minutes 42, sans concession.

Voici un Ep doté d’une cohésion parfaite, une composition sans faille au service d’une narration subtilement orchestrée. Redshape et Steffi passent de 123 à 130 Bpm avec une facilité déconcertante. En somme BLPGRN003 nous propose un voyage sidéral avec pour tour opérator deux pontes du genres, un duo qu’on a hâte de recroiser !