Review – Par les temps qui cours et un confinement pesant, quoi de mieux qu’une invitation à voyager entre les genres, se laisser porter par ses songes et découvrir des artistes ainsi qu’un label de qualité ? On vous en dit plus sur le dernier bijou de Maison Béryl, label polyvalent et prometteur.


Avant de passer en review leur dernier VA, il semble nécessaire de faire un petit recap’ de cette maison aux multiples facettes habitée par des artistes à la fougue débordante et à la créativité explosive.
Contrairement à la coutume, la direction artistique du label entend suivre plusieurs genres et trames. Les termes  » éclectique  » et  » hors cadre  » sont de mise lorsqu’il s’agit de mettre le doigt sur leurs ambitions.

« Du rock alternatif au hip-hop en passant par les musiques électroniques, chaque projet se construit en famille. « 

Investigateur du landau

Ce qui fait le charme de ce label c’est l’aspect familial qu’il inspire. Loin d’être exclusif, chaque entreprise ou projet se fait en famille, unie et nombreuse.
Et dans la famille Béryl je demande.. Darzack, Prince Danilo, Bambino Jumbo, H.D.N , Trévis Kaïzen, Chou&Chen, et , Heymes, génie du VJING. Il s’agit d’une équipe polyvalente, avec des membres tout aussi talentueux les uns les autres et proposant des styles totalement différents, en restant tout de même dans une continuité et une unité artistique.

Présentations faites, on a écouté là dernière VA du label, sept artistes et sept tracks, un condensé de soleil, de voyage et d’originalité.

Trevis Kaizen – Intro Stephenson

Une douceur venue d’ailleurs, un hymne à l’apaisement, des sonorités envoûtante, un air de Fhin ou des XX. Amoureux des tracks émotionnelles, soyez servis.

Bambino Jumbo – Can’t Deny

Une recette bonheur composée d’un band de cinq artistes, une voix féminine des plus entraînantes et bouleversantes, une ambiance pop/rock/funk on boirait des rayons de soleil.

0 Pression – N’hésites Surtout Pas

Tout simplement une invitation à danser, à arrêter ce que l’on est en train de faire, un kick propre et des sonorités accompagnées de vocaux trempés dans la bonne humeur, on n’hésite pas à l’écouter.

Darzack – Heartbreaking

Augmentation de bpm oblige, du grand Darzack, les percussions, une mélodie venue d’un cosmos lointain que lui seul à pu explorer, typiquement le genre de track mélangeant espoir et songe, rythmé par une fougue assez mystique.

Algo – Still

3 min 40 de frissons, une voix des plus douce et nostalgique accompagnée d’un synthé et percussions minimalistes, un grand oui.

H.D.N – Night Vision Dream

Certainement le track le plus énergique de cette VA, un hymne à la guerre aux nappes héroïques et victorieuses, à écouter en boucle.

Prince Danilo – Ce soir

On finit en douceur avec un track peaufiné à souhait, un texte recherché et encore une fois, une harmonie déconcertante.

Bijoux de Familles résume habilement cette suite d’humeurs que représente la vie, entre envolées lyriques, contemplation, doute et évasion c’est un grand oui pour la rédaction.


À suivre ici : Soundcloud / Facebook / Instagram / Youtube

À se procurer là : Bandcamp