L’homme aux multiples facettes Luke Slater est de retour sous son pseudonyme le plus connu (et mon préféré) : Planetary Assault Systems. Et c’est chez Mote Evolver que sortira l’EP No Exit.

Un EP techno minimaliste dans son ensemble mais qui, si vous vous laissez hypnotiser, vous guidera vers des sonorités profondes subtiles. Laissant deviner le ressenti recherché. L’enchaînement des tracks se fait progressivement et logiquement du plus aigu au plus grave, du plus léger au plus sombre, avec des basses de plus en plus prononcées et des variations de moins en moins marquées. Ce qui lui donne une douceur contrastant avec le côté techno industrielle, intéressant.
No Exit n’est pas le genre d’EP qu’on va décortiquer morceau par morceau parce que dès la première écoute on découvre une linéarité, une continuité qui donne du sens au son. Et à aucun moment on ne peut se permettre de cliquer sur pause.

Luke Slater pourrait très bien démarrer un set en laissant défiler l’EP No Exit en entier, ce qu’on espère qu’il fera lorsqu’il se produira sous le nom de Planetary Assault Systems le 21 septembre au Cabaret Sauvage aux côtés de Ben Klock et DVS1 (rien que ça). Be there !!!