REVIEW – Chez Delighted on adore les sucreries (on sait, c’est mal), voilà donc une semaine qu’on savoure la dernière gourmandise mise en rayon sur les étals de la confiserie londonienne Infuse. En même temps, ça faisait un moment qu’on attendait celle-la. À force de goûter depuis des années aux notes musicales distribuées par Rossko lors de ses DJ Sets, on guettait une release avec impatience et c’est désormais chose faite avec « Conscious », EP savoureux mijoté pendant un an dans le studio et aux côtés du non moins talentueux producteur berlinois Per Hammar .


On ne va pas tourner autour du pot, le job a été fait en règle. Les trois morceaux sont fidèles à leurs géniteurs, ça respire le dancefloorDrums entrainantes, lignes de basses irrésistibles, rythmiques infatigables, résonances hypnotisantes, le genre de galette qu’en tant que DJ on adore avoir dans sa besace car on sait que peu importe le track choisi, le type en face de vous scotché au booth (celui qui bouge les bras de manière déroutante) remuera la tête. Mais aussi la fille à sa droite, qui bien que dégoutée de recevoir des gouttes de bières s’échappant du flacon du type en question n’en perd pas ses pas de danse pour autant. Ou encore.. Pardon, on s’égare (On disséquera la faune du dancefloor une autre fois).

Unconscious (A1)

La première douceur est le fruit d’un travail de samples prélevés sur une cassette trouvée par terre et détaillé au S-01 d’Akai, le morceau a été assaisonné de sonorités fignolées sur une drum machine ukrainienne datant de l’ère soviétique répondant au doux nom de Форманта УДС (Formanta UDS). Au delà de l’aspect « anecdo-technique », le morceau croustille tranquillement pendant 8 minutes sans perdre une miette d’énergie (et avec une affection toute particulière pour les notes house délicieuses parsemées ici et là).

Subbconscious (B1)

A défaut de disséquer le dancefloor, on va passer en revue la recette de ce morceau. Prenez une rythmique hypnotique, mélangez la à une ligne de basse onctueuse. Saisissez plusieurs arômes et intégrez les à votre préparation lors des différentes étapes de confection (quelques samples ci-et là sans abus). Enfin arrosez le tout d’une nappe légère mais deep et savoureuse. C’est prêt.

Dubbconscious (B2)

Le dernier biscuit du paquet reste dans la même dynamique. Ça bounce comme il faut et le type devant nous remue désormais sa tête de droite à gauche plutôt que de haut en bas. On apprécie les variations de sonorités ainsi que les breaks parfaitement dosés.

Y a plus qu’à se resservir.