C’est sur le mythique label du club de la Spree, Watergate Records, que Pan-Pot officie en ce moment.
Leur défi ? Produire la compil n°17 de chez Watergate Records, et s’entourer de talents.
Leur réponse ? un EP Conductor, bien maîtrisé, avec (rien que ça), SLAM en spécial guest pour la face A, et Vincenzo en face B.

Clint Stewart et Hinz & Ruhmhardt nous avait déjà montré, il y a quelques semaines, via leur EP Grey Matter (que vous pouvez retrouver ici), qu’il savait insérer à une techno plutôt dark une envie de se trémousser plus que démangeante.

Et sur Conductor, les papes écossais de chez SLAM leur ont apporté une belle maîtrise des machines, dans la droite lignée de leur album Reverse Proceed. La sagesse de SLAM mêlée à l’inventivité de Pan-Pot.
Pendant ces 8 minutes, on restera donc dans une techno maîtrisée, sans basses ou kicks agressifs, mais avec un dynamisme et une musicalité qui en font une « masterpiece » techno.
C’est doux, sans l’être. ça se veut sombre, mais ça ne l’est clairement pas… Un ensemble de contradictions qui font que les oreilles averties se laisseront bien tenter par ce track.

La face B , Fiction Inc,offre one vision plus « watergate ».
C’est très deep, sans en devenir ennuyeux, et le trio composé de Vincenzo et Pan-Pot fonctionne à merveille.
On ferme les yeux, on se laisse transporter, et on laisse la magie opérer…. Pour les plus chanceux, ceux qui rouvriront les yeux se retrouveront sous le toit lumineux du Watergate. Pour les autres, cela aurait été 7 minutes de voyage. Doux, apaisant, et diablement entraînant.

SLAM, Vincenzo… Deux artistes qui font partie d’une longue liste annoncée par Watergate Records, pour la prochaine compilation… Soit autant de facteurs qui font que cette sortie sera remarquée, voire même obligatoire à posséder chez soi, pour osciller entre techno et voyage onirique.