Si vous êtes parisien, vous n’êtes sans savoir que les clubs s’animent désormais dès le jeudi soir. Or, si vous faites partie de la large communauté LGBTQ+ vous n’êtes pas non plus sans savoir que le public parisien se veut souvent plus hétérosexuel qu’hétéroclite…

La bonne nouvelle ? Le Badaboum lance NOIR.E !

Une initiative pensée par Mathilda Von Der Meersch avec qui on avait d’ailleurs échangé concernant son autre projet Woman’s Speech. À ses côtés, le co-fondateur et programmateur de Dure Vie, Benjamin Charvet qui prendra quant à lui ses quartiers à la résidence artistique du Badaboum à partir du mois de décembre. Équipe de choc donc pour projet novateur. Un Safe Space largement attendu dans la capitale. Mais en quoi NOIR.E sera t’il un safe space ? Tout d’abord au travers des équipes du Badaboum : des physios aux barmans, tous seront sur la même longueur d’onde.

Ensuite, au travers des performances. Attendez-vous à voir une programmation rare, novatrice et qui mettra en avant un panel artistique très éclectique. On y explorera tous genres de musiques électronique et pas seulement la techno désormais si répandue à Paris.

Performances, VJ, live shows et autres scénographie originales viendront saupoudrer les soirées NOIR.E d’un brin de jamais vu… de quoi ravir la rédaction. De plus, les soirées coûteront 5€ avant 1h00 et seulement 10€ à la porte.

En bref, marquez vos agendas pour leur grande première qui se déroulera le 10 octobre. Et restez connectés sur Delighted car une playlist se concocte en interne pour l’occasion.