Bonjour,

C’est sur des sons de Frakture Audio, label de Subfractal, que vous pourrez dégoiser en franglais arraché, dans un hangar TimeWarp-like et auto-assujetti à une danse Shuffle frénétique, sur la possibilité de ne pas piger pourquoi vous avez des maniques aux mains et expérimentez la transcription des paroles vocodées en phonèmes abstraits.
Il vous arrivera aussi peut-être de déclarer des trucs genre « This is why I love Techno, you know. »

Le 1er EP de Nicolas Oliver sur Frakture est sorti le 3 septembre dernier.

Bonne écoute.