Si vous avez passé la nuit à Concrete vendredi dernier, vous avez probablement déjà eu un aperçu de Shine, le nouvel EP de Marcelus.

Le parisien qui a élu domicile au Tresor (Berlin) n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il sort son troisième EP sur le label du célèbre club, après être passé notamment chez Deeply Rooted et Singular Records.

Red Dance ouvre le bal au rythme des battements du cœur. Une entrée en matière pour affronter Worship The Bass en cadence. Puis les basses s’effacent pour laisser place à Shine et Astral dans une atmosphère onirique.
Un EP qui fait appel successivement au corps et à l’esprit dans une techno qui se ressent. Il n’est ni trop fracassant, ni trop planant, mais un joli juste milieu des deux. Une douceur à consommer sans modération.

Credits photo : Brieuc Weulersse