MISSILES – Il y a environ un mois, la rédac’ vous présentait « Les cartouches de la rédac’ : missiles anti-chars ». Aujourd’hui, pour fêter la nouvelle allocution de notre cher Président, je vous ai préparé de nouveaux missiles pour ravir les diggers en quête de brutalité. On canalise notre énergie en attendant le retour des gros caissons cet été. Au programme : vitesse, obscurité, encore de la vitesse. Ciao !


Je vous mets dans l’ambiance directement avec cette bastos ultra obscure composée de petites vocales orientales. Même Anakin serait pas serein en écoutant cette piste provenue des bas-fonds de Russie.

On baisse un peu le BPM, mais pas la violence, avec ce nouveau track signé Brutalismus 3000. Sorti en Première sur THE BRVTALIST semaine dernière, ça annonce clairement la couleur du VA02 du nouveau label Queer : DURCH.

Outch ! Intro de film d’horreur signée äbvsd, âmes sensibles s’abstenir clairement il n’y aucune niaiserie. Kick abyssal, ambiance lugubre, ça me fait penser à la sueur qui tombait du plafond de la cave d’Ivry. Je n’en dis pas plus

Encore une pépite bien dark où le kick est parfaitement réalisé pour un track du genre. Ambiance spirituelle où n’importe qui peut faire revenir les fantômes parmi nous.

Qui dit confinement dit allemand pas content. Le jeune producteur de 22 ans, SAEED lâche une piste de zinzin avec une ambiance grosse warehouse. Le kick est, une fois de plus, féroce.

Arme de guerre made by le breton PICKØU sortie il y a une semaine. Si vous êtes passés à côté de ça, c’est le moment d’écouter cette pépite aux influences hardstyle. Bises !

Tchin Tchin à la tienne ! JOE SANE déguisé en rouleau compresseur avec ce morceau bien indus’ qui en coucherait plus d’un au petit matin. Les vocales murmurent du sale, on adore !

On accélère le rytme, mais il fait beau donc petit remix des familles dont la mélodie vous rappellera forcément quelque chose.

Bon ! Il me reste 2 tracks à caler pour finir avec ces missiles hypersoniques donc terminer les blagues… Voilà un morceau bien ténébreux sorti d’une cave de Sibérie. Bon chance !

Pour clôturer le tout, quoi de mieux que le plus violent des tracks du dernier EP d’ØRGIE ? Rien. Le drop à 1min53… merci au revoir !

J’espère que ces nouvelles cartouches vous auront plues. A bientôt pour une nouvelle sortie de cartouches. Je suis déjà en train de réfléchir aux prochains missiles.