Imaginez : il fait beau, le soleil est au beau fixe, chacun flane entre pinèdes, espaces vitrés, et vastes espaces sonores…

Parle-t-on du Sonar, de Monegros ou d’Ibiza?

Vous n’y êtes pas : on vous annonce la venue d’un festival qui (on l’espère) s’installera durablement sur la scène parisienne… Le Peacock Festival, première édition !

 

Pour nos amis anglophones, petite explication sur le nom du festival, qui vous donnera donc l’indice sur le lieu où se déroulera cet événement…

Pourquoi parler d’un paon? Simplement car ce dernier est la “mascotte” d’un bel écrin de verdure à Paris : le Parc Floral. Car oui, c’est bien dans ce grand espace vert que près de 48h de techno, deep, tech house et house des 4 coins du monde viendront nous transporter.

 

Derrière tout ça, Savoir Faire (qu’on connaît pour leurs prestations au Social Club, du Silencio, ou le lancement du label Bromance) et l’agence qui nous ravit décidément un peu plus à chaque fois, WeLove (qu’on aura vu dernièrement oeuvrer au Grand Palais, à l’Electric, etc) ont su nous monter un line up à faire pâlir les plus téméraires d’entre vous.

 

En tête d’affiche, celui qu’on ne voit malheureusement que trop peu souvent en France, le boss du label M-Nus…. Richie Hawtin, qui viendra donc pour sa seule date 2013.

Ensuite, accrochez, parce que ça se déroulera sur deux jours, et les noms s’accumulent, entre une scène indoor et outdoor :

 

Le vendredi, pour ceux qui sortiront du boulot (ou qui profiteront joyeusement de leurs vacances méritées) on vous annonce d’ores et déjà :

 

 Vilalobos, Hawtin, Louisahhh, The Magician , Clement Meyer, et notamment Apollonia au complet, etc

 

Et pour ceux qui seront plutôt attirés par une sortie le samedi, pas de panique, le line up est tout aussi lourd :

 

Le Crew Cadenza, Luciano en tête de file débarque avec Mirko Loco et Carl Craig, Rone, Bambounou, Shed (attention, à ne pas manquer) et Brodinski…

 

Dimanche, pendant que certains iront se reposer après une dure bataille sonore d’un ou deux jours, ou que d’autres se prélasseront devant le défilé national, au Wanderlust (la trotte est minime, donc peu d’excuses pour s’y rendre), on y fera l’after et la closing dans le même temps, sur les rythmes de Tale of Us, des Pachanga Boys et d’autres encore… En espérant que le soleil soit avec nous jusqu’au bout!

 

Vous l’aurez bien compris, ces deux jours seront chargés et les têtes d’affiche sont nombreuses et variées!

D’autant plus que dans cette petite bulle qu’est le Parc Floral, vous y retrouverez de quoi vous restaurer, et aussi de quoi émerveiller vos pupilles… (on aurait bien voulu vous en dire plus, mais pour le moment… secret!)

Enfin, on vous l’avait annoncé sur la fan page hier, on vous le réaffirme aujourd’hui… Delighted est bien entendu sur le coup et s’allie au Peacock Festival en tant que partenaire de l’événement….

Va t il y avoir de belles surprises? Va t on voir une pluie de places pleuvoir sur Delighted?

Le paon nous a dit qu’il reviendrait très vite vers nous sur ces points…

Mais ce qu’on peut vous dire, c’est que nous y serons…. Qui sera des nôtres?