Lanny May, allemand content, compose de la musique. Outre cette évidence, on ne sait pas grand chose sur lui. Il aime le xylophone. Voilà, maintenant je sèche. Mais parlons peu, parlons bien ; le 16 octobre prochain sort sur Cinematique son nouvel EP intitulé Four Trees. À travers 4 morceaux, le bonhomme a le culot de nous faire bourlinguer et touche notre cœur. C’est alors que l’horloge du palais fait comme il lui plait. Nous rêvons la vie, comme si nous découvrions un nouveau sentiment, alliance de plénitude, de légèreté spirituelle, de fantaisie… Pendant ce temps, les « problème », « désagrément », « infortune » et autres termes nauséabonds se sont faits la malle. Bref, on fait florès. Conséquence naturelle à la fin du voyage : on remet ça.

Avant-goût :