OPUS – En décembre dernier, les co-fondateurs Basile de Suresnes et Ten Fingerz nous racontaient déjà l’histoire de leur various Roller Cluster à travers une interview. Un EP qu’on a aimé écouter et sur lequel on a adoré danser, le label français Frappé revient aujourd’hui avec une nouvelle anecdote à raconter.


« Dans le monde post-apocalyptique de JTEKKEN 3 ce qu’il reste du vivant a quasi disparu. Il y a peu, régnait encore une atmosphère électrique et violente, chargée de la sueur des corps qui dansent et des effluves d’alcool et d’autres substances. Ce monde est mort. L’horrible et ultime boss Covidos l’a balayé du revers de sa griffe et a placé les rares survivants sous son joug. Réduits à l’esclavage, ils ne sont plus que des ombres qui disparaissent chaque soir avec les derniers rayons du soleil… Mais ! Une poignée de héros refuse de laisser le monde aux mains de Covidos et a décidé de lutter pour sauver la planète. Ils s’affrontent au cours d’un ultime et mortal kombat afin de désigner celui qui aura l’honneur d’aller défier Covidos et de mettre fin à son règne maléfique. Leurs armes : de puissantes et destructrices ondes sonores gravitationnelles appelées musique.« 

Rejoignez la Guilde Frappé, choisissez votre arme et votre héros pour entrer dans la légende.

Au ton analogique, mettant au coeur de son histoire l’amour passionnel entre les machines et le dancefloor, on comprend de cet épilogue toute l’énergie qui se dégage du various JTEKKEN 3.

Sorti ce 5 mars 2021 au format vinyle et digital, l’opus réunit l’univers des différents personnages pour n’en créer qu’un. On découvre par exemple dans un premier temps le rythme électrokiké et breaké du personnage Bazdesur aka Basile de Suresne avec son titre Break for Good Teuchi. La house Dancefloor l’emporte ensuite avec le track Dirty Shit For Badass.

La force des machines rend hommage également au festival des Nuits Sonores dans le son NS, produit par le character Ten Fingerz, un jedi non-confirmé aux lunettes étoilées qui groove sans cesse dans l’espace. Il poursuit sur le disque son voyage sidéral et électronique avec son deuxième track I Wanna Jack.

Tomasi, monstre céleste à deux têtes (celles des frères Thésus et Voctorus) défend la galaxie avec le track Haute Altiture, une house puissamment contagieuse.


À Suivre :
Frappé : Facebook, Instagram, Soundcloud, Bandcamp
Ten Fingerz : Facebook, Instagram, Soundcloud
Basile de Suresnes : Facebook, Instagram, Soundcloud
Tomasi : Facebook, Instagram, Soundcloud