Voilà maintenant 20 ans que les génies Michael Mayer, Jürgen Paape et Wolfgang Voigt ont fondé le label Kompakt, ces trois passionnés ce sont attelés à recouvrir le paysage musical électronique de bombes sonores ; des basses sans égal (J’ai Heroin – Superpitcher dans les oreilles, et j’ai clairement envie de chialer), des vocaux transcendants « Let’s just have a good time ! » et bien plus encore.

On parle de monument de la musique électronique, d’un des labels les plus influents au monde, mais ce que Kompakt représente, c’est avant tout un espace de création. Une VA Kompakt ne se compose pas de 10 hits, vous trouverez des ovnis, des expériences, un moyen de s’ouvrir sur de nouvelles sonorités. Voilà ce qu’est Kompakt, une usine à artistes, une entité qui en vingt longues années à su garder son intégrité, sa tolérance.

L’esprit Kompakt ne se retrouve pas seulement dans des similitudes sonores, mais dans le ressenti, dans l’humeur, à travers l’originalité et l’exigence de la composition. On retrouve ce brin de folie, cette insouciance et surtout cette irrésistible envie de danser.

L’origine de cet esprit ? Qui d’autre que Michael Mayer serait le mieux à même de vous en parler ?

«Je ne me revendique pas de Can, Kraftwerk ou Stockhausen. Pour moi, tout commence avec Detroit et Wolfgang Voigt (alias Mike Ink, Gas, MI : 5, Love Inc, Studio One…): c’est lui qui nous a appris qu’on pouvait composer sans copier les Américains.»
(Source : Libération)

Le son Kompakt, c’est l’indépendance, l’affranchissement des consensus et des conventions, la liberté dans la composition ; Kompakt c’est l’esprit Techno.

En cet anniversaire, Kompakt propose donc une VA spéciale, composée de la crème des sorties de ces vingt dernières années, de tracks oubliées, de grands classiques, un beau cadeau pour la rentrée en somme. Et pas de Soundcloud, mais un beau lecteur Vinyle-Numérique, enjoy !