L’histoire d’Inner Surface Music, c’est la rencontre entre les compagnons de longue date d’AnD, proclamé extrémiste de la techno anglaise sans concession et du plus calme mais non moins violent Tom Dicicco. Fondateur d’un label qui vient de souffler sa deuxième bougie, responsable de releases qu’on trouvera au fin fond des bacs d’un disquaire parfumé à la clope et à la reubs. C’est Dicicco qui s’était collé jusqu’à présent le taf de lâcher des EP’s, 4 au total. Vient le jour où le label se lance dans sa première mini-compil’. Pour ce faire, les papas du label ont contacté les collègues rageux de la scène uk, à savoir Truss, Ascion et Sunil Sharpe. AnD signe un titre sur cet EP, probablement le pire de leur carrière, potence musicale à vider un dancefloor de camés même plus conscients de la musique qu’ils écoutent. Encore un sale coup des deux potos ingénieurs du son, devenus scientifiques en techno-loufoque expérimentale.

L’autre carton rouge revient à Ascion, qui nous avait préalablement couché avec Ancient Propaganda il y a quelques mois (à découvrir ci-dessous). Ici il s’agit de Narrow Alley, track à l’allure de vieillerie trouvée au fond du tiroir à son de l’italien Pasquale Ascione : chiante à mourir, uniforme.

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/83312583″ params= » » width= » 100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Le bon point reste le track de Truss, kick lourd et familier accompagné de sa bizarrerie électronique; encore une fois il est fort à parier qu’il ne séduira pas tout le monde mais un peu comme la majorité des productions de l’anglais. Non loin de son track banger Hackney qui nous avait renversé l’année dernière. La surprise vient de Sunil Sharpe qu’on avait connu moins colérique et qui fournit là le track le plus intéressant de cet EP. On vous recommande de suivre son soundcloud, le gars poste assez régulièrement des mix avec des guests de prestige.

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/90006899″ params= » » width= » 100% » height= »166″ iframe= »true » /]