TECHNO FUTUR – Après de longues tractations je suis finalement autorisé à interviewer celui que nous appellerons « X », un des représentants de XX Lab, la corporation privée voire secrète et tentaculaire dont l’existence a été révélée au grand jour le 24 mars. Selon certaines sources « X » serait un proche de François X, une information qu’il nous est cependant impossible de confirmer : il m’est interdit de poser des questions directes sur son identité. Emmené dans un lieu tenu secret, je dois me plier à un test ADN et à des heures d’interrogatoire avant de pouvoir rencontrer cet énigmatique informateur. On m’assoit dans un bureau lumineux et vide, « X » fait son entrée, il me semble distinguer qu’il tient un petit objet dans sa main, l’interview peut commencer…

___________________________

TF : Pouvez-vous nous en dire davantage sur le contenu de cette mystérieuse clé USB que vous tenez dans votre main, elle est l’objet de toutes les spéculations.

X : Cette clé est une accréditation, elle donne à son détenteur un accès sécurisé et privé aux départements de recherche et aux projets expérimentaux les plus confidentiels du XX Lab. Elle ne sera confiée qu’à une sélection de personnes que nous jugerons en adéquation avec la philosophie de notre organisation. Elle contient également des informations confidentielles sur notre fonctionnement, cryptées, dans les fichiers de musique qui s’y trouvent. Les personnes sélectionnées pour obtenir la clé sauront comment décrypter ces datas.

TF : Est-il vrai comme le dit la rumeur que les artistes qui ont participé à son élaboration s’adonnent en réalité à des recherches expérimentales sur le comportement humain ?

X : Les artistes créent, c’est ce qui les caractérise. Par ce processus ils mènent déjà une expérience avec leur propre comportement, leur propre personnalité, qu’ils transcendent, développent au-delà d’eux-mêmes. Toute création musicale est par essence la projection d’une idée vers autrui, afin d’influer sur son comportement, pour rendre les gens heureux ou tristes ; ou leur donner envie de danser par exemple. La musique sort de l’esprit des artistes pour jaillir dans la réalité des personnes qui y sont exposées et provoquer chez eux une réaction, une inflexion de leur comportement.

Nous allons bientôt commencer à activer les premiers leviers afin de lancer le processus qui initiera le changement collectif dont a besoin l’humanité.

Le Mystérieux Monsieur X

Le XX Lab a compris cela depuis bien longtemps et s’est ainsi entouré d’agents créateurs tels que Vel, Elise Massoni, Uncrat, François X, In Aerternam Vale ou Ryan James Ford, qui ont été choisis pour leur capacité particulièrement aiguisée à produire une musique ayant un fort impact sur le comportement de leurs auditeurs. Imaginez que l’exposition à certains morceaux puisse rendre les gens meilleurs, les transformer, les upgrader. Si suffisamment de personnes sont exposées à cette musique, imaginez l’impact que cela pourrait avoir sur la marche du monde…

TF : Les majors s’inquiètent que la clé ne contienne un puissant Trojan qui efface des ordinateurs toute musique abrutissante et non compatible avec les valeurs progressistes du XX Lab. Qu’avez-vous à répondre à ces accusations ?

X : Les majors ne sont « majors » que pour ceux qui les désignent ainsi, nous n’en faisons pas partie. Nos desseins sont bien trop vastes pour tenir compte des états d’âmes et craintes de quelques marchands de musique soucieux de préserver leurs profits. Bien que leur modèle ne soit pas conforme à l’idée de la société que se fait le XX Lab, notre action ne les vise pas directement. Il est bien plus pertinent selon nous de cibler les comportements d’achat dont les produits des majors bénéficient, tant qu’elles en bénéficient encore.

TF : Si la clé donne accès aux différents départements de recherche avancée du XX Lab, qu’est-ce que le public doit s’attendre à y trouver ?  Pouvez-vous garantir que vous ne laisserez pas entrer le public uniquement dans le but de mieux l’étudier ?

X : Nous nous assurons avant de délivrer les clés que les personnes qui en détiennent une méritent d’avoir accès à nos départements et à nos données, qu’ils adhèrent à notre projet et sont prêts à s’impliquer entièrement à sa réalisation. Pour celles et ceux à qui nous offrons un accès privilégié à nos départements la phase d’étude est terminée : tous les possesseurs de la clé forment un cercle restreint, confidentiel et resserré autour d’un seul et unique but, celui de réaliser la volonté du XX Lab. Cette volonté dépasse de loin la somme des volontés des individualités qui forment ce cercle.

TF : Pouvez-vous nous en dire plus sur les projets que vous présentez comme « alimentés par une approche pragmatique issue du socialisme utopique et des principes progressistes » que le XX Lab compte développer ?

X : Nous avons commencé à nommer des responsables à la tête des différents départements de recherche et nous nous sommes tournés vers des experts en psychologie auditive tels que Kobaye, Vel ou HAJJ. Nous avons apporté le plus grand soin à la sélection de ces individus, leur action sera déterminante dans les prochains mois, mais vous verrez par vous-mêmes le moment venu. Scrutez les réseaux également, nous allons très prochainement commencer à émettre des messages vidéo. Tout est prêt de notre côté, nous allons bientôt commencer à activer les premiers leviers afin de lancer le processus qui initiera le changement collectif dont a besoin l’humanité.

« Je n’ai pas le temps de poser ma dernière question, un assistant pénètre dans la salle et me montre la sortie vers laquelle je me dirige sans broncher, comme si mon cerveau était désormais en phase avec les desseins du Lab. La dernière image que je garde en tête est le sourire bienveillant et mystérieux de « X », sorte d’apparition technologiquement surimposée dans mon esprit. Je sors du bâtiment et je marche de longues minutes, mes fonctions cérébrales sont entièrement accaparées à processer les paroles de « X », à essayer de me rendre intelligibles les possibilités infinies qu’elles laissent entrevoir pour l’humanité. Je me sens en pleine conscience de moi-même et du monde qui m’entoure, comme un ordinateur ayant terminé sa mise à jour, upgradé de nouvelles capacités. Je tiens précieusement dans ma paume la clé USB qui m’a été confiée : jamais je n’aurais imaginé avant ma rencontre avec « X » que quelques grammes de silicone et de plastique puissent procurer un tel effet…« 

_____________________

Pour en savoir plus sur le projet XX Lab initié par François X – dont la philosophie teintée de SF est ici romancé pour Delighted – rendez-vous sur les pages du label (liens ci-dessous).

Le premier Various 8 titres, livré sur Clé USB édition limitée, est disponible à la commande sur la page Bandcamp du XX Lab.

_________________________________

XX Lab Fanlink ici

Suivre XX Lab sur FACEBOOK / INSTAGRAM / SOUNDCLOUD