INTERVIEW – Tel un bon bouquin de bricolage, “Hammer Blow” est le nouvel EP qui t’explique très bien comment finir haché menu. Produit par le duo français Industry 43, cet EP réunit d’autres bricoleurs aux mains aussi agiles qu’habiles. VISHSCALE, Nanø Rinnegatø ainsi que CoqMan, sont les artistes ayant bien voulu filer un coup de main à ce beau travail. En plus de sa sortie sur le label Fluctuat Records hier, “Hammer Blow” a déjà été deux premières sur le label MOTZ Berlin et bientôt disponible sur les chaînes Youtube Hard Vision et Techno Scene
À cette occasion, nous avons souhaité aller à leur rencontre et en savoir un peu plus sur tout beau boulot !


FLORA : Tout d’abord, un grand merci à vous tous d’avoir pris le temps de nous répondre ! Pour ce 1er EP sur Fluctuat Rec., c’est une techno très industrielle qui fait l’unanimité dans vos mix et remix. Quelles ont été vos inspirations ?

Industry 43 : Nos inspirations actuelles nous viennent beaucoup de nos débuts dans le monde de la musique électronique. Nous avons tous les deux commencé par mixer en free party sur des styles très sombres et industriels, notamment du hardcore.
Pour ce 1er EP sur le label, nous avons voulu développer une techno plutôt soutenu et rapide, tout en gardant des sonorités semblables à nos personnes donc très percutantes, en y ajoutant une petite touche « rave » qui nous rappel aussi beaucoup d’anciens morceaux old school qu’on aimait jouer.

F : 23 EPs déjà en deux ans ! Ton travail est aussi soigné que toutes tes releases que tu nous offres. Tu dois être assez fier de toi et tes accomplissements CoqMan ?

CoqMan : Je dirais que je suis plutôt satisfait, d’avoir contribué à réunir une « famille » de plus d’une cinquantaine de talents. Heureux aussi d’avoir pu créer une connexion entre les deux continents sur lesquels j’ai vécu. À travers les Arts Visuels et surtout la Musique. Je pense qu’elle fait partie des rares choses qui outrepasse les frontières, les différences culturelles et qui rapproche les gens !
Je suis fier surtout de la confiance que les artistes m’ont accordée pour essayer de valoriser au mieux le fruit de leur travail. Je ne crois pas avoir changé des vies ou créé des carrières, et je n’en aurai jamais la prétention. Mais je mets toute mon énergie dans ce projet pour essayer d’offrir à chacun d’entre eux la visibilité qu’ils méritent. Je suis heureux qu’ils le ressentent, et c’est souvent de la façon la plus simple et touchante qu’ils le manifestent, à travers un simple ‘’Merci’’ !

Je suis fier surtout de la confiance que les artistes m’ont accordée pour essayer de valoriser au mieux le fruit de leur travail

Coqman, artiste généreux

F : VISHSCALE, en plus de faire partie de l’écurie Fluctuat Records, tu as ton propre label Scale Trax. Peux-tu nous en parler?

VISHSCALE : Bien sûr, Scale Trax est né il y a un peu plus de deux ans. Le label est donc encore tout neuf. Pourtant, le label a pu sortir du son incroyable de certains artistes underground que j’adore comme Kaylah, Melissa D’Lima, Malena Wege, RLHU & Criticul, We Are Dead Ends, Metapattern. C’est maintenant la 9e sortie qui date d’il y a à peine quelques jours. Un de mes EPs, avec un remix de l’artiste néerlandais Joe Sane. Pour l’instant, le label a prévu des releases qui sortiront au cours de cette année et de l’année prochaine. On a également lancé notre ligne de merchandising, dispo sur notre Bandcamp. On organisera aussi bientôt une résidence mensuelle à la radio (Aaja, à Londres) ! On commence le 3 Novembre (19h-23h) puis tous les premiers mardis du mois.

F : “Hammer Blow”, “Wipe Out”, “Blow Me”, des termes visuellement similaires aux significations pas si éloignées. Comment avez-vous choisi ces noms de tracks ? Quels sont les liens entre les musiques et ces titres ? Que souhaitez-vous partager avec votre public à travers cette release ?

Industry 43 : Pour être très honnête nous ne nous prenons pas forcément la tête avec le nom de nos morceaux. Nous aimons trouver des jeux de mots pour les associer à notre style, nos personnalités et surtout à notre musique. Le nom de l’EP  » Hammer Blow  » qui veut littéralement dire « coup de marteau » décrit en effet très bien la situation, nous aimons la techno fracassante et angoissante. « Blow Me » et « Wipe out » sont deux jeux de mots qui s’inscrivent également dans cette même ambiance. Nos deux titres présent sur l’EP sont très proche musicalement, une démarche toujours très industrielle, mais en y ajoutant beaucoup de synthés aux sonorités « rave ». Pour finir, nous voulons vraiment partager avec le public ce qu’ont aiment dans la musique, ce qui nous fait vibrer, et ainsi transmettre la même émotion que nous pouvons ressentir.

Industry 43

F : Vu que le Covid-19 nous prive de notre chère liberté de vivre, très clairement, que faites-vous pour combler ce manque des rassemblements diurnes et nocturnes ? Avez-vous d’autres projets en cours ?

Nanø : Perso je passais déjà la moitié de mon temps enfermé au studio à produire et poncer Ableton donc le Covid n’as pas beaucoup bousculé mes habitudes si ce n’est qu’il a annulé presque toute mes dates. On arrive encore à jouer occasionnellement en sous marin tout en respectant les règles d’hygiène mais ça devient vraiment difficile. J’espère retrouver le public sur de véritables évents d’ici peu de temps.

VISHSCALE : Ouais, ça a été difficile les deux premiers mois, je continuais comme d’habitude en produisant toujours beaucoup, en finissant des morceaux pour des sorties et des podcasts. Parce que je pensais que tout finirait bientôt par s’arrêter et qu’on reviendrait à la normale. Ce qui n’était évidemment pas le cas ! Le vide que ça a créé est assez difficile à combler car on n’est pas autorisé à faire grand-chose
Tout ce que je fais personnellement, c’est de maintenir ma musique et celle des labels. Et comme je l’ai dit dans ma réponse précédente, Scale Trax aura une résidence radio mensuelle, ce qui aidera à faire vivre la musique et donnera aux autres DJs de la scène une chance de partager leur travail au public.

F : Avez-vous d’autres projets en cours ?

Nanø : J’ai quelques sorties de prévues jusqu’en janvier notamment sur les labels de The Techno’s Children, COUP et Demain Kollectiv entre autres. On prépare également un vinyle 100% résidents Blockchain records qui sortira prochainement. J’attend aussi une confirmation pour une future date sur Paris donc je croise les doigts.

VISHSCALE : Pour le moment, j’ai beaucoup de musique « unreleased » que j’aimerais sortir éventuellement si les choses avec le Covid s’améliorent. Car tout est une question de timing et de savoir quand vient le moment de sortir telle ou telle chose ! En plus, j’ai des EPs d’artistes incroyables qui sortent sur Scale Trax et comme je disais, il s’agit de savoir quand le moment sera venu pour publier ces releases, alors j’espère que 2021 sera une meilleure année.

CoqMan : Pour le label : presse du vinyle d’ici fin 2021, faire d’autres streaming “Transatlantic Show” , monter notre propre agence de RP aux côtés des gars de The Finest Techno, développer notre merchandising etc.. Et de mon côté continuer à faire du son ! Je suis super heureux de vous annoncer que mon premier vinyle sort bientôt sur Stay Up Forever (le label de Chris Liberator) !

Nanø Rinnegatø

F : Imaginez que vous avez le droit d’organiser un événement pendant 24 heures, budget illimité, que faites vous ?

Nanø : J’embarque tout les copains de près ou de loin et on fait un pur open-air sur Berlin ou Paname. Ce serait la folie !

VISHSCALE : Je ferais un événement Scale Trax qui collabore avec chaque artiste/label avec lequel j’ai une bonne relation et je rassemble tout le monde pour jouer sur un gros event, massif ! Et aussi garder les 4 dernières heures de l’événement pour faire un énorme B2B avec tout le monde !! Je dépenserais le budget pour payer correctement chaque artiste, travailler les détails et le lieu, et bien-sûr m’assurer que le DJ booth puisse accueillir tout le monde pour le B2B final !

CoqMan : Oh… Probablement un festival Fluctuat Records avec tous les producteurs ! Après ce serait difficile de choisir le lieu mais si le budget est illimité, il y aura de quoi payer les billets d’avions pour tout le monde hahaha !

En exclusivité, CoqMan nous a concocté un set survolté composé de futures releases sur Fluctuat Records. Enjoy!


A écouter : SOUNDCLOUD

A se procurer : BANDCAMP