RELEASE – Le label français Fluctuat Records continue son envolée et recrute une toute nouvelle artiste venue des pays chauds d’Amérique du Sud; Zaphy. A travers une musique gorgée d’Histoire, elle sort son premier EP intitulé Uwamün qui parle de ses origines et de la vie qu’elle a dû mener dans un pays qui rejetait la culture dont elle est issue. Lumière sur une artiste pas comme les autres.


Génération 90, Zaphy – de son vrai prénom Camila – produit une musique forte et pleine de messages à faire passer. Cette chilienne repérée par le Dj Coqman – fondateur du label Fluctuat Records – a tout de suite plu avec son style bien défini. La musique dépassant les frontières, il a été évident pour Coqman d’aller écouter ce qui se fait ailleurs. L’Amérique du Sud a été une révélation pour lui et depuis il ne cesse de donner sa chance à des artistes venus de là-bas.

Zaphy ne produit pas seulement de la musique; elle délivre des anecdotes à travers ses origines Mapuches dont la langue parlée est le Mapudungun. Ce groupe ethnique et peuple autochtone du Chili et d’Argentine est maltraité dans leurs contrées pour cause de discrimination et sont accusés parfois d’être agressifs et violents. Seulement, cette communauté essaie de faire perdurer ses traditions dans une société qui laisse de moins en moins d’espace à l’expression de leur culture.

Je me suis toujours sentie très fière d’être Mapuche, mais peut-être persécutée parfois et pointée du doigt.

Zaphy

Pour exprimer ce qu’elle ressent et faire connaître son histoire, Zaphy passe par la musique et notamment par la techno. Son EP Uwamün – signifie sentir – de langue Mapudungun a été une évidence pour elle.

EP entier

Concrètement on assiste ici à une réelle révolution auditive. Dès les premiers sons, on découvre toute la force que l’artiste a au fond d’elle. Plus le son Uwamün avance et plus on entend le vocal « I can feel » défilé. Un coup de poing certain et évident qui partage avec nous toute la souffrance vécue.

S’en suit Ñarki, boule d’énergie avec un thème dark qui nous amène a des vocaux et des fonds acides reboustants. Ayün développe une techno industrielle et roots qui marque l’esprit de rebellion de l’artiste et de toute une société. Une manifestation artistique qui laissera des marques.

Enfin, Coqman et Euyinn – artiste dont nous avions déjà parlé lors d’un ancien article – se sont associés pour ne former qu’un à travers 3Ӿ1000. Sensibles au projet de Zaphy, le duo remixe Ayün. Toujours dans la force, on découvre une version ici vive et dynamique qui met les kicks à l’honneur. Un nouveau projet sombre et assumé qui s’attache à l’expression d’un profond sentiment de mécontentement sur la situation globale :  économique, politique et environnementale. Leur premier EP sortira très bientôt sur Fluctuat Records, à suivre….


Se procurer l’EP : Fluctuat Records

Suivre ZAPHY / Suivre Coqman / Suivre Euyinn / Suivre Fluctuat Records