Si vous aimez les sons explosifs, le label Earwiggle (Dublin, Irlande) fait définitivement partie de ceux qu’il vous faudra suivre de toute urgence.

S’ils nous ont gratifiés d’une compilation en mars dernier –Eight Wigglin’ Ways To Die– alternant des bombes sales avec des morceaux ambient intéressants (AnD, DeFeKt), c’est avec un nouveau poulain, Faetch, que le label nous offre une 11e release de très haut niveau.

Faetch, dans la lignée des producteurs de techno du côté obscur, s’entoure de mystère en sortant de nulle part avec ce tout premier EP, sobrement nommé « Faetch 1 ».

De surface, on ne trouve pas grand chose sur l’artiste, à part la mention de « Bardo Thodol », un livre des morts tibétain. Creepy.

Inutile de chercher bien loin : Faetch peut autant être un nouvel artiste de talent qu’un alias (et pourquoi pas celui du talentueux Sunil Sharpe ?)
Ce qu’on sait, en tous cas, c’est que Faetch gravite dans le monde de l’irlandais Sunil Sharpe, composé de producers comme AnD, Clouds, Perc. Des technos de « bourrin », des bombes impitoyables qui bousillent les dance floors et font sombrer l’esprit dans une transe délicieuse, sombre et mentale.

Ainsi, il n’est pas étonnant que les quatre morceaux de ce debut EP soient ravageurs, capables en quelques séquences de vous emmener dans une nouvelle dimension.

« Faetch 1 » nous fait alors découvrir des paysages sonores variés, complexes.

Des lignes acides ultra-saturées, des oscillations monophoniques torturées au step près, chaque piste est une tempête en bouteille, déchaînée par des kicks puissants.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/202166291″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

Le catalogue d’Earwiggle s’enrichit, se définit. Earwiggle fait remuer les oreilles avec des sons toujours plus percussifs, puissants, surprenants. Cette culture de la raw techno qui, même si elle se pare d’atours violents et agressifs, reste profonde, recherchée, et plus que jamais capable de nous mener dans les limbes envoûtantes du rythme techno.

Si vous ne connaissiez pas le label, nous vous invitons donc à exposer vos oreilles à leurs berceuses, et nous vous laissons entre les mains de Faetch et son EP dont la sortie est prévue pour le premier juin.

 

Plus d’Earwiggle / Faetch :
http://earwiggle.bandcamp.com/music
https://soundcloud.com/
https://www.facebook.com/earwigglelabel