EP – Jeune producteur français très prometteur, RAUMM a sorti le 12 mars dernier son tout premier EP intitulé Eléonore sur le label breton Interval. Si vous ne connaissez par encore son nom voici une petite mise en bouche de ce qu’il vous attends . RAUMM revendique un style très propre à lui, qui se veut épuré, romantique et sensuel mais sur fond de sonorités distordues, un peu comme si la techno puissante qu’il produisait était déformée et altérée par son essence. RAUMM est donc un univers à part entière aussi bien visuel que sonore, et réinvente la techno industrielle en y ajoutant ce mariage complètement trippant, à mi chemin entre la distorsion d’un bug dans la matrice, et une pureté profonde, presque sentimentale, qui se dégage du projet.


Au programme quatre morceaux taillés dans le brut, tout en étant teintés d’une atmosphère pop, l’artiste nous plonge dans le corps de la-dite Eléonore, intelligence artificielle souhaitant ressentir et découvrir la liberté, l’amour… Cet opus ravira à coup sur les amateur·trice·s de techno efficace tout comme un public plus large, amoureux des sonorités mélodiques. L’artwork de cet EP a été réalisé par Thomas Restout, talentueux photographe et graphiste.

Sorti en avant première sur MOTZ, le premier track de cet EP, intitulé Perdue Dans Le Noir, nous plonge dans une atmosphère envoûtante. Une piste mélangeant techno brute et mélodie ensorcelante, c’est un véritable voyage auditif que nous propose RAUMM. Le morceau est accompagné d’une vocale féminine (celle de Fanny Sadaoui), qui plonge celui dans un style plutôt pop et mélancolique. Le mariage entre techno industrielle et sonorité pop donne un résultat magnifique. A écouter sans modération !

Remix de Perdue Dans Le Noir signé BXTR. Producteur membre de la célèbre agence RAW, BXTR revendique une techno à la tonalité rave et futuriste. Une grande influence pour RAUMM qui n’a pas hésité à lui proposer un remix sur son EP. Le résultat est probant. Un track plus rapide que l’original avec un ajout de sonorités ravy et aigües tout en laissant la vocale déjà présente, laissant au track son atmosphère envoûtant.

Deuxième morceau de l’EP intitulé Ça Démarre. L’ambiance du track est similaire à la première. Une techno un peu plus percutante mais toujours accompagnée de cette vocale, masculine cette fois-ci, qui ne cesse de répéter « un regard, une pensée, ça démarre » donne au track une atmosphère presque sensuel. Un morceau efficace, taillé pour les entrepôts à grande échelle tout en y apportant une vision pop & mélodique.

Deuxième remix de cette compilation et c’est FUERR qui s’en charge. Réputé pour produire une techno aux kicks profonds et ravageurs, l’artiste au travers de ce remix ne déroge pas à sa réputation. Piste la plus capricieuse de l’EP, le rythme est endiablé, les basses sont tumultueuses et une touche de mélodie vient accompagner le drop prêt à exploser à la troisième minute. Bref, RAUMM a bien fait d’inviter son ami pour signer un track des plus costauds. Coup de coeur de la redac’!


Se procurer le VA : BANDCAMP

Ecouter le VA en entier : SOUNDCLOUD

Suivre RAUMM : SOUNDCLOUD / FACEBOOK / INSTAGRAM