1040381254306163

Chers amoureux de la musique, bloqués dans la capitale, chers amoureux de la musique, bloqués sur une île paradisiaque, nous arrivons à la semaine fatidique, la semaine du Bad. Jeudi 15 août où le jour de la démotivation par excellence, mais Delighted est là pour faire une playlist spéciale motivation. Alors enfourche ton vélo, tes rollers ou tes plus belles baskets, mets ton casque sur les oreilles et avance toi aussi, plein de volonté vers le soleil levant (ou couchant, comme tu le sens).

Lundi 12 août :

Michael Mayer qu’on ne présente plus et son titre Mantasy, que quelqu’un ose me dire que ce n’est pas synonyme de motivation ! En tout cas on commence doucement la semaine avec cette basse et ce beau vocal discret.

Mardi 13 août :

House Party, George Morel – Let’s Groove, je crois que tout à été résumé, pas vraiment besoin d’en dire plus à part que ce snare me rend tout chose.

Mercredi 14 août :

Hum, ce beau logo, en vert, en bleu, Kompakt récidive dans cette playlist et Superpitcher nous martèle de son kick à 131 Bpm tout en nous préparant à l’ambiance de demain.

Jeudi 15 août :

Allez, la journée la plus naze de toute l’année et sans doute le jour férié le plus mal placé dans l’histoire des jours fériés. Et comme le veut la tradition, et même si c’est une playlist motivation, quand tu es tristes tu écoutes quelque chose de mélancolique, pour te rappeler à quel point tout est merdique autour de toi.
Guy Gerber & Chaim qui nous signe une track d’un nom accentuant l’ironie, Beaches..

Vendredi 16 août :

Sans transition, l’espoir revient, la teuf !

Samedi 17 août :

Messeigneurs, si vous êtes toujours debout, faîtes un grand doigt à cet été interminable et faites rugir vos enceintes, si vous n’êtes que deux, ce titre pourra vous donner des idées : Vicious Game par David Carretta.
« Étendue là, tu es nue sur mes draps, ton souvenir, me glace, je passe, las, tu m’embrasses »

Dimanche 18 août :

Et le dernier mais pas des moindres, un son de l’incroyable Aril Brikha, For Mother, aucun commentaire sur cette beauté, à vous de juger :