Il est aujourd’hui impossible de tenir un blog electro sans parler de la Concrete. Alors oui on l’a déjà évoqué dans nos agendas, mais on ne vous a pas encore donner les raisons de s’y rendre.

Concrete, plus qu’une teuf, plus qu’un etat d’esprit, c’est une religion.

Début 2011, Paris a vu naitre un premier after digne de ce nom : la Twsted. En novembre 2011, la Twsted s’efface pour laisser place à la Concrete. Un an plus tard, la Concrete est devenue LE rendez-vous du dimanche incontournable pour tout bon teufeur.

Deux dimanches par mois, de 7h du matin à 2h du matin, du côté du quai de la Rapée, les bass font trembler la Seine.

Un journée, deux ambiances :
A 7h le matin embarquent ceux dont la nuit ne se finit jamais. Les danseurs de tous clubs se rassemblent ici pour mettre à l’eau leurs dernières forces.
Puis en début d’après-midi, la deuxième tournée arrive, avec ceux qui ont décidé de commencer cette Concrete au meilleur de leur forme.
Et généralement, le line up suit l’état du public.

Parlons-en du line up, la Concrete a déjà vu défiler en un an les plus grands noms internationaux de la techno. Chaque line up est plus impressionnant que le précédent.

Attention, une fois qu’on a gouté à la Concrete, on ne peut plus s’en passer. Parce que chaque Concrete est plus belle que la précédente.
La Concrete c’est un lieu d’exception, de belles rencontres, une organisation toujours meilleure chaque dimanche, un sound system propre et une techno de haut niveau.

Petit aperçu en image avec cette vidéo de la Concrete spéciale premier anniversaire avec Luke Slater en tête d’affiche. Delighters were there !

Retour sur la Concrete d’hier avec un Sigha au meilleur de sa forme qui nous a fait un set de trois heures, puis le Peter Van Hoesen qui nous a mis KO en deux heures.

Extrait du set de Peter Van Hoesen :

Les delighters en profitent pour remercier les organisateurs de cet événement pour tous ces beaux dimanches.

Et ce mois-ci c’est non pas deux mais trois Concrete auxquelles on aura droit puisqu’une spéciale NYE est organisée du 31 décembre à 22h au 1er janvier à 16h, avec une nuit entière pour laquelle les organisateurs ont invités le label Half Baked. Be there !
(Plus d’infos ici)