EXPLOSIF – Après une première compilation réussie sortie en janvier dernier, le collectif Safe Cloud Records revient plus en forme que jamais avec cette fois-ci, un EP aux allures bien dynamiques. Et pour cause, ils mettent à l’honneur un genre que notre média n’a pas l’habitude de partager, la makina. Mais comme vous le savez, nous sommes friands de nouvelles pépites, c’est pourquoi l’EP Rave Music 4 Kids, signé FUTURE IS OFFLINE, a égayé notre curiosité. Trois tracks en parfaite harmonie qui délivrent un message de gaieté et sans vous le cacher on en a tous bien besoin.


Safe Cloud Records a lancé sa machine et ne s’arrête plus. Ils sont sur tous les fronts et font vivre la musique à travers des projets tous plus enrichissants les uns que les autres. Tout d’abord un événement en ligne, dans le but de recueillir des fonds pour les artistes, qui a réuni plus de 5000 viewers, s’enchaine par la suite un Various Artists composé de 22 talents et enfin une sortie d’EP soutenant Future Is Offline.

Producteur et Dj, Future Is Offline est un expert dans le genre hardcore et s’est fortement inspiré de la culture pop japonaise pour arborer ses créations. Affirmant haut et fort ses origines marocaines, il sait associer des sonorités maghrébines et ne lésine pas sur les mélanges de style. Gabber, makina ou encore trance, il sait prendre la vague et ainsi évoluer dans la production de beats pour des rappeurs qui n’hésitent pas à le solliciter. Avec autant de cordes a son arc, il n’est donc pas étonnant que Safe Cloud Records ait été charmé par ce personnage plus que futuriste.

Un EP joyeux, rapide, puissant et doté d’une pointe de nostalgie des étés à Valence en 95.

Safe Cloud Records, investigateur de plaisir auditif

Pour leur première collab’, on assiste à une bouffée de bonnes ondes aux airs joyeux avec Rave Music 4 Kids. Et ça démarre fort avec Another Dream qui annonce le projet très tendance makina et d’ailleurs nous ferait presque penser à nos premières soirées – clin d’oeil aux trentenaires 😉 -, le pied à l’étrier on continue avec Makina 69 Crew, une suite très folklorique aux vocales stridentes toujours dans l’idée de nous faire danser. Enfin en guise de clôture, Hatters Love Letters, davantage hard techno, démarre avec un chaleureux « Putain », s’en suit de jolie paroles qu’on va vous laisser découvrir par vous-même, vous ne serez pas déçus.


Se procurer l’EP : BANDCAMP

Suivre Future Is Offline : FANLINK / SOUNDCLOUD

Suivre Safe Cloud Records : FACEBOOK / SOUNDCLOUD