DÉCOUVERTEEkoute Sa Poto déploie et affirme les talents de la minimal française à chaque nouvelle release. Le label, dont le premier EP est sorti en juin 2019, s’est formé d’une passion commune de grenoblois pour la musique électronique et les bonnes vibes. Cosmic Clap, Fiocco, illi, Naom, Nikizi et Typ servent une minimal cosmique et deep, en famille. Ils ont accepté de nous rencontrer pour raconter leur histoire et leurs projets.


THIBAULT : Hello les gars, merci de partager quelques mots avec Delighted. Pour commencer, comment s’est passée la naissance du label ?

ESP : Salut Thibault ! À l’origine c’était un chat Messenger entre potes de Grenoble, où on s’envoyait des tracks et des conneries. Un soir on a lancé l’idée d’un label pour plaisanter, car tout le monde faisait des beats dans son coin. On pensait à un truc sur Bandcamp pour pas se prendre la tête mais on ne savait pas trop. On a laissé le truc de côté, puis quelques semaines plus tard tout le monde produisait de plus en plus régulièrement alors on s’est dit qu’il fallait faire un truc au moins pour nous, avec une identité cool, qui nous ressemble. Certains d’entre nous produisaient déjà, d’autres se mettaient tout juste à la prod. On s’est dit que ça serait un bon moyen de pousser les plus jeunes à sortir leurs tracks et de mettre Grenoble sur la carte de la minimale en France.

T : D’où vient le nom « Ekoute Sa Poto » ?

ESP : On s’est rendu compte qu’on disait souvent « putain écoute ça poto, ça déboite ! » ou un truc du style, du coup le nom est venu assez naturellement.

T : Quels sont vos projets pour l’évolution du label ?

ESP : Pour le moment on avance release après release. À terme ce serait top de pouvoir chopper un contrat P&D ndlr : ‘production et distribution’ – avec un distributeur et de pouvoir sortir des vinyles, mais aujourd’hui le format digital nous convient bien. Ce que propose Bandcamp est taillé pour ce qu’on veut faire.

T : Quels artistes rêveriez-vous d’inviter sur les prochains VA ?

ESP : Pour la 7ème release, on a le plaisir de recevoir Hostox avec qui on est ami depuis maintenant quelques années. On a rencontré Hostox quand Nikizi a sorti un EP sur son label il y a quelques années. Quelques temps après avec Illi, Nikizi et 6frnc – un de nos potes de Grenoble – on est allé jouer en Roumanie pour la première fois sur invitation d’Hostox au club Avi-Cola à Targu Mures. On est tombé amoureux du club avec une belle intimité due à sa petite capacité, un sound system et une acoustique irréprochables, un staff et un public super gentil. On espère y retourner bientôt.

Concernant les artistes des prochains VA, honnêtement pour l’instant aucun « rêve », on veut pouvoir accueillir des artistes de notre entourage ainsi que de nouveaux visages, toujours dans l’idée de faire découvrir et de mettre en avant des talents qui n’ont pas l’opportunité de se dévoiler.

T : Maintenant que vous êtes sur les réseaux sociaux, on a vu que vous aviez fait une soirée à Grenoble en février. Vous en prévoyez d’autres ?

ESP : Ce n’est pas dans nos objectifs principaux. On en a fait une chez nous à Grenoble en février dernier, parce qu’on voulait tester le sound system qu’une bande de potes a fabriqué. Et comme notre crew s’est séparé entre Londres et Grenoble, c’était aussi l’occasion de faire la fête avec tous les copains. On en refera sûrement, mais pas de manière régulière.


Hostox est donc l’invité de la 7ème sortie du label, accompagné de Cosmic Clap, Fiocco, illi, Nikizi et Typ. Un Various Artist haut en couleur avec des créations résolument minimalistes et stratosphériques.

Hostox ouvre la dance avec une touche joyeuse parsemée de basses puissantes et d’une mélodie entraînante et répétitive. ‘Can’t Touch My Vibe‘ reflète habilement le style unique du producteur roumain.

Cosmic Clap suit avec ‘Gloves On’, composition avec un rythme breaké et un univers spatial imprégné de textures de fond intergalactiques.

Fiocco apporte ensuite de la rondeur par un rythme régulier dans ‘Regular Minds’. L’atmosphère sombre est affirmée par les notes mystérieuses retentissantes régulièrement et les échantillons vocaux d’homme et de femme.

Le voyage interstellaire continue avec ‘Socks & Sliders‘. Illi produit ici un rythme lent et stable avec des semblants de chants chamaniques d’arrière-plan en mouvement constant, pour offrir finalement un ensemble dynamique et planant.

Puis, Nikizi dévoile une construction rythmique épurée, pimentée par des effets raisonnants. ‘Paradox Munchies‘ accentue le voyage minimaliste et nous transporte vers un dernier morceau plus exotique.

Estrildidae‘, consciemment nommé après la famille de passereaux, amène des effets sonores naturels avec de doux chants d’oiseaux, rythmés par des percussions soigneusement cadencées. Typ clôture ce bel EP dans une ambiance chaude et tropicale, pointillée d’un air de mélancolie.

Un très bel EP, à choper sur Bandcamp !


Artistes : Hostox, Cosmic Clap, Fiocco, illi, Nikizi et Typ

Titre : ekoute sa poto 07

Label : ekoute sa poto

Catalogue : ESP07

Date de sortie : 03/04/2020

Format : Digital

Suivre ekoute sa poto sur Facebook, Soundcloud, Bandcamp, Instagram.