ZOOM – Cette fin d’année s’annonce houleuse tant niveau événement que niveau ambiance. La toilette tire son épingle du jeu et nous propose une soirée des plus mystiques & mythiques pour le réveillon du nouvel an. Trois scènes et plus d’une dizaine d’artistes feront briller nos yeux pour le passage en l’an 2020. Assez discret dans l’âme, c’est avec prestesse que nous sommes allés à la rencontre de ce collectif, histoire d’en savoir un peu plus…


Cyrielle : Salut Victor, tu es l’un des fondateurs du mouvement. La toilette nous intrigue, peux-tu nous présenter le concept ?

Victor : La toilette est née il y a trois ans. C’est arrivé un peu par hasard. J’étais à l’époque designer et directeur artistique pour une nouvelle marque de vêtements haut de gamme – Studiooath – pour laquelle on avait imaginé, avec mon frère jumeau Alexandre, un film de lancement ALPHA et qui par la suite s’est avéré devenir réel. Pour situer le contexte, l’on passait des 60’s nouvelles vagues parisiennes aux 80’s grunge new-yorkaise avec comme Climax une scène de fête que l’on souhaitait aussi démente, sexy et créative que les plus mythiques soirées du Studio 54 à New-York. Cette fête et scène de film fut tournée à Péripate je remercie encore Aladdin qui nous a généreusement ouvert ses portes – L’énergie fût magique, pétillante et folle en même temps, ça nous a marqué au fer rouge ! Après cela, on nous a proposé d’organiser avec la Kaliante, le closing du premier Consulat place de Clichy pour la lancement officiel de la marque. On l’a appelé Studio69, c’était fabuleux, quelque chose de spécial s’est passé ce soir là. Ce qui nous a conduit à organiser une mensuelle pour le lancement du club le Grand Rivage devenu ensuite le Garage. Pendant cinq ans j’ai vécu entre Paris et Berlin. Je passais beaucoup de temps au Berghain. C’est dans leur mythique Toilettes que je retrouvais mon chéri ainsi que tous nos amis. De retour en France, nous voulions un symbole qui révèle en même temps la dualité des codes que nous transmettions à travers ce concept. « La Toilette » est arrivée naturellement, comme une révélation. Ce nom symbolisait en même temps l’énergie punk, subversive et sexy de Berlin que nous voulions apporter et le côté glamour , queer et décalé Parisien qu’on aime tant dans cette ville. Nous avons donc imaginé La toilette comme une scène d’expérimentation, un espace ou chacun serait libre d’expérimenter artistiquement ou émotionnellement dans une tolérance absolue.

On aime ce côté hors des sentiers battus, quel est le message que vous divulguez lors de vos évents ?

Avec La toilette, on souhaitait détruire un certain nombre de frontières qui bridaient un peu trop les fêtes parisiennes et remettre l’Humain au devant de la scène en opposition à la techno industrielle Berlinoise qu’on trouvait souvent trop déshumanisée. On a donc crée nos évènements de bout en bout avec des lines-up à tendance disco, acid orientale, tech house aux influences 80’s, 90′s, un live acoustique ou avec voix suivi de sets deep, mystérieux et parfois violents accompagnés de performances et de vidéos expérimentales ou porn-art reflétant des symboles universels qui touchent tout le monde : la sexualité, l’expérimentation artistique, la liberté, le mariage des cultures et l’humour. L’importance était de réunir un public plus large intéressé par l’expérience subversive, la liberté, la tolérance immense, l’énergie freaks et lumineuses qui émanent de nos soirées.
Péripate a été une source d’inspiration et nous avons eu la chance de voir grandir d’une année à l’autre une incroyable tribu queer underground qui ne cesse d’évoluer depuis. Nous faisons partie de cette grande famille qu’on retrouve régulièrement dans nos soirées. C’est donc avant tout l’amour, la liberté et l’imaginaire débridé de cette grande tribu qui font La toilette aujourd’hui. Cette énergie donne du sens à notre projet, c’est pour cette raison que nous nous battons pour garder cette chose rare et précieuse.

Crédits : Le journal de la fête

Un nouvel an c’est un plutôt un beau challenge pour un collectif jeune, vous n’avez peur de rien ?

Nous sommes deux Lions avec mon frère, et effectivement on ne connait pas trop la peur. Tout ce qu’on crée se fait de manière assez instinctive et hasardeuse…  Nous passons très rarement le nouvel an à Paris, mais cette année, on nous à proposé d’organiser une toilette NYE dans un lieu assez génial et atypique, un espace idéal pour nous donner la possibilité de créer une expérience, un vrai trip. Tous les artistes invités sont des amis proches qui font partie de cette grande tribu dont j’aime parlé. Nous avons une chance immense qu’ils aient tous accepter de venir jouer pour nous ce soir là. La configuration du lieu nous fait beaucoup pensé à La toilette au premier Consulat à nos débuts; différents niveaux , pas mal de pièces, différentes atmosphères. On avait réussi à faire voyager les gens d’une ambiance à l’autre, il y avait un côté ludique vraiment enivrant. Trois an après nous aimons l’idée de retrouver l’énergie de ce qui à fait naître La toilette avec 3 ans d’histoires en plus … Cette phrase de l’évènement fais bien ressentir ce qui nous attend pour La toilette NYE # Explosion : « Lors de cette RAVE Exotique vous serez aspiré d’une pièce à l’autre comme des vortex vous plongeant d’un rêve charnel éveillé aux mondes psychédéliques de cette jungle électrique. » On passe à une nouvelle décennie, on espère qu’elle marquera le changement radical dont nous avons besoin : un monde plus humaniste, empathique, solidaire et en harmonie avec la terre. Ce sont des valeurs intrinsèques à la culture queer, on espère donc que l’énergie qui émanera à La Toilette le soir du 31 aura une résonance positive sur la suite.

La toilette NYE # Explosion

Que nous réserve cette fin d’année avec vous?

Comme je l’écris dans l’évent : « Invite tous les oiseaux à s’envoler ensemble vers 2020 dans une explosion (…) de vibrations sonores dans un mariage des cultures ; des tropiques au désert jusqu’aux basses punk et puissantes des contrées Nordiques. » Il y a aura plusieurs scènes donc plusieurs styles musicaux. L’idée est de dériver entre les différentes cultures musicales qui nous symbolisent, de créer un voyage de la disco 80’s à la techno punk, de la techno tribale jusqu’à l’acid afro orientale. C’est ce mariage des cultures dans la musique, l’hybridation des genres et l’interconnexion organique entre les différentes influences et les temporalités qui représentent pour nous une forme d’utopie. On essaye de la transmettre.

La toilette en un mot?

LIBRE

Une nouvelle année, de nouveaux projets ?

La toilette réserve quelques surprises pour 2020 : peut-être l’ouverture d’un nouveau lieu, une nouvelle résidence dans un club parisien, des nouveaux formats de fêtes, un possible festival. Le projet le plus important, en collaboration avec l’association « La Fonderie« , sera appelé « KantiK« . Il s’agit d’un nouveau centre d’art immersif dans une ancienne fonderie d’or aux portes de Paris réunissant tous les mediums artistiques (art vidéo, photo, installation, performatif, gastronomique… ) autour de thématiques communes dont l’objectif sera de créer des œuvre totales, engagées et imersives où le spectateur sera aussi acteur de l’œuvre. Tous les sens seront réunis pour développer une forme d’art lié à l’énergie partagée. En parallèle, nous développons avec le mouvement « GAF », notre premier festival. De nombreux collectifs, labels, artistes, et acteurs du monde de la nuit vont se joindre à nous pour organiser au printemps une grande rave solidaire. Les fonds récoltés seront reversés à des associations & ONG qui se battent pour la nature et la dignité humaine en France & au delà.

Des envies à l’international ?

La toilette est libre, elle a toujours été nomade à Paris, alors c’est effectivement un rêve de voyager avec elle. On a des amis dans pas mal de villes qu’on aime énormément comme Rio, Barcelone, Marseille, Londres ou Berlin. Pourquoi pas voyager avec, faire une tournée comme un groupe de musique et découvrir les nuances d’énergie qu’il y a d’une ville, d’une culture à l’autre … Il y en a déjà eu à Londres mais nous aimerions en 2020 revenir aux racines du collectif en expérimentant une toilette à Berlin, beaucoup d’amis et une partie de nous est encore là bas, ce serait dément !


NYE

SCENE 1

*ABSL ( MYST )

SC : https://soundcloud.com/absl

*AMAR « OTTO DISCO » // LIVE ( NOUVEL ALBUM ! )

SC : https://soundcloud.com/metamarphose

INSTA : https://www.instagram.com/metamarphose/

*Fred Terror ( La toilette )

SC : https://soundcloud.com/illnurse

*Mind / Matter / ( La toilette )

SC : https://soundcloud.com/mind666matter

*Anthem11 ( Kaliante )

BC : https://mindrecordsjapan.bandcamp.com/album/anthem

SCENE 2

*55 Shades Of Love ( Boukan Records )

SC : https://soundcloud.com/bamaoyende

*CRAVE ( LIVE HYBRID )

SC : http://www.soundcloud.com/c-r-a-v-e

*Bilbo ( LIEF Records ) // Afro Oriental Acid

*Primitive ( BP )

SC : http://soundcloud.com/primitivemusic

*Panzer ( Intervision )

SCENE 3

*Charlene ( Fusion Mes Couilles )

SC : https://soundcloud.com/dj_charlene

*Céline Technorama

SC : https://soundcloud.com/c-line-technorama

BC : https://technoramarecords.bandcamp.com/

*Dustina

INSTA : https://www.instagram.com/dustinmuchuvitz/?hl=fr

*X1000 ( Berlinons Paris )

SC : https://soundcloud.com/youcef-debbihi

*Dimitri Riviere

SC : https://soundcloud.com/dimitririviere