Review – House of Undergound revient fort avec « Smoke suggests fire », le magnifique EP 4 tracks de Detroit’s Filthiest, dont la sortie est prévue le 24 mai, en vinyle et digital. Le disque possède ce grain de son très particulier propre à Détroit et a des chances de devenir un classic très recherché sur Discogs dans les prochaines années. L’EP rapproche brillamment les sons House et Electrobreak, avec l’ajout de cette touche de soul électronique, pour laquelle Détroit est si célèbre. C’est un peu comme si Dez Andres et Drexciya avaient passé trop de temps ensemble dans un ascenseur…Après avoir produit Boo Williams et Scan7 sur leurs 2 sorties précédentes, « Smoke Suggests Fire » est la confirmation de l’histoire d’amour du label, avec le son originel de la House et Techno made in US.

–Scroll down for English version–

_______________________________________

L’amateur de house parisien moyen n’est peut-être pas complètement conscient de ce fait : la scène française de musique électronique est actuellement l’une de plus créatives, prolifiques et animées au monde, avec énormément de jeunes artistes et labels de talents qui produisent une quantité impressionnante de musique de qualité, sortie après sortie, après sortie. Parmi ceux-ci House of Undergound (HOU) est particulièrement remarquable, car il s’agit peut-être du seul label dont la proposition est si clairement ancrée dans le son original de Chicago et Detroit. HOU sort la semaine prochaine son troisième EP et les artistes avec lesquels le label parisien a collaborés jusqu’ici viennent tous de Windy City (c’est ainsi qu’est surnommée Chicago) ou Motor Town (faut-il encore préciser qu’il s’agit de Détroit ?)

Ce parti pris artistique n’est pas une surprise pour ceux qui ont vu le HOU crew aux platines, leurs DJ sets font toujours la part belle aux classics de Chicago et autres pépites de Détroit. Leur travail avec le label est une extension de ce désir de partager leur amour pour les artistes US en provenance de ces 2 villes emblématiques de l’histoire des musiques électroniques.

Pour cette sortie « Smoke Suggests Fire », ils se sont tournés vers Detroit’s Filthiest, un artiste qui incarne avec talent la jeune génération de Détroit. Le DJ et producteur est l’un des plus prolifiques à émerger de la Motor City ces dernières années, en produisant des morceaux couvrant différents genres, de la Ghetto House à la Techno, au Breakbeat ou la Deep House.

Sa production sur ce nouveau disque pour HOU mélange ces influences variées, pour trouver un équilibre exquis entre le côté tranchant de l’eletrobreak et la douceur du son House. Dès les premières notes et tout au long des 4 morceaux, on ne peut se tromper sur l’origine « From Detroit » de « Smoke Suggests Fire ». Le disque est gorgé de soul et sonne pourtant brut, avec ses pianos jazzy et ses lignes de basse qui grognent, le tout dansant ensemble sur des rythmes syncopés. L’alchimie avec laquelle ces éléments sont assemblés est fascinante à écouter : le disque attrape l’oreille de l’auditeur pour ne plus la lâcher.

Si vous cherchez un disque qui soit à la fois moderne et enraciné dans le son d’origine de la musique électronique, prolongement de l’histoire d’amour entre Paris et Détroit, n’allez pas plus loin « Smoke Suggests Fire » de Detroit’s Filthiest sur House of Undergound est fait pour vous !

_______________________________

EP disponible à la commande ici

House of Underground sur FACEBOOK / INSTAGRAM / SOUNDCLOUD

______________________________

Detroit’s Filthiest on HOU’s 3rd release suggests the french label is hooked to the sound from the motor city

Review – House of Undergound makes a strong comeback with « Smoke suggests fire », a gorgeous 4-track EP by Detroit’s Filthiest, which will be released on may 24th, in vinyl and digital formats. The record has this very unique Detroit flavour and is likely to become a classic and a much sought after vinyl on Discogs in the coming years. It brillantly brings together the House and Electro breakbeat sounds, with this extra machine soul Detroit is so famous for. A bit like if Dez Andres and Drexciya had spent too much time in an elevator together… Having produced Boo Williams and Scan7 on their previous 2 releases « Smoke suggests fire » is also a confirmation of the label’s love affair with the original House and Techno sound from the US.

__________________________________

The average Parisian House music aficionado may not be fully aware of this fact : the French electronic music scene is currently one of the most creative, prolific and animated in the world with a great deal of talented young artists and labels putting out an impressive amount of quality music, releases after releases. Among these, House of Undergound (HOU) is particularly noticeable, as it may be the only label which offer is so clearly rooted in the original House and Techno sound from Chicago and Detroit. HOU is releasing next week its third EP and the artists who have so far collaborated on the imprint all come from the windy city or Motor town.

This artistic choice is no surprise if you’ve seen the HOU crew at the decks, their DJ sets are packed with chicago classics and Detroit gems. Their work on the label is also an extension of this desire to share their love for US artists coming from these two embleamtic cities in the history of electronic music.

For their upcoming release « Smoke Suggests Fire » they have chosen to work with Detroit’s Filthiest, an artist who represents the younger Detroit generation with much talent. The DJ and producer is one of the most prolific to have come out of the Motor city in recent years, having produced tracks in many genres, from Ghetto House to Techno, Breakbeat and Deep house.

His work on the new HOU record mixes these various influences and find an exquisite balance between the sharper edge of Eletrobreak and the smoother House sound. From the first notes and through the 4 tracks, one cannot be mistaken about « Smoke suggests fire » Detroit origins. It’s soulful, yet raw, with jazzy pianos and growling basslines, all dancing to syncopated rythm. The alchemy with which all this is put together is fascinating to hear, the record grabs the listener’s attention and never lets it go.

If you’re looking for a record that’s both modern and rooted in the original sound of electronic dance music, while pursuing in style the parisian love affair with the Detroit sound, search no longer and get yourself a copy of « Smoke Suggests Fire », by Detroit’s Filthiest on House of Undergound.

_________________________________________

EP on order here

House of Underground on FACEBOOK / INSTAGRAM / SOUNDCLOUD