À l’approche des fêtes de fin d’année, plusieurs compilations tombent de la cheminée. Ici, le recueil musical s’appelle Autumn Collection, suite logique de la Summer Collection du label allemand Ton Liebt Klang. Pour ceux qui se perdent dans les noms d’artistes ci-dessous, sachez qu’ils sont du même acabit qu’un Wankelmut, Bakermat ou que des Klangkarussell.

Pendant l’écoute, on voit des arbres se dénuder à l’intérieur de nos paupières. C’est normal, c’est normal. Alors pour que le striptease naturel soit d’autant plus savoureux, je vous fais une sélection subjective des plus grands responsables de disparition chlorophyllienne :

2. Rich Vom Dorf – You Make Me (Pure Vanilla)
3. KlangKuenstler – Emma’s Liebe
6. Nico Pusch – Deep Horizon
9. Scheibe und Waslewski – Rammsdorfer Koelsch
12. In Deep We Trust – Uonka
16. Mentalic – Wet Hot
17. Tobias Sternreiter – H.e.n.r.y
20. Audiokalypse – Uebergangsjacke