2015. 23 ans que l’Internet Society (ISOC) a vu le jour et ne cesse de doper la croissance économique de notre planète. Toujours plus loin, toujours plus vite. Cette précipitation effrénée ne caractérise justement pas la voie que s’est tracée Arnaud Le Texier. Disquaire, Dj, producteur, et patron de labels: voilà les différentes casquettes que ce vaillant barbu a su porter tout au long de sa carrière musicale. Il a sorti un bel EP sur Affin le mois dernier et joue vendredi prochain à la Machine du Moulin Rouge aux côtés d’Etapp Kyle et Anthony ParasolePortrait.

Le dernier EP d’Arnaud Le Texier vient de sortir sur le label Affin: Continuum (Affin Ltd 022). Il transcrit phonétiquement à peu près tout ce que vous venez de lire: un processus continu qu’Arnaud suit depuis près de 25 ans avec sa musique. L’envie de développer et d’explorer à l’infini la techno résume assez bien ce que raconte cet EP.

On notera les nappes lentes et profondes de Continuum qui nous glacent, dans un univers brumeux et rappellent certains morceaux de Recondite et d’Etapp Kyle, les percussions sèches et la douce mélodie hypnotique à la Jeff Mills de Bleep, ainsi les tourbillons d’échos anesthésiants d’Abstact, d’Eugenics et d’Oyabun.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/184723400″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Retour sur une vieille histoire d’amour

La passion d’Arnaud pour la musique se déclare très tôt, lors de vacances en famille passées chez un oncle et une tante amateurs de clubbing. Ses proches comprennent assez vite qu’il a chopé le virus et lui offrent à 10 ans ce qui restera sûrement son plus cadeau de Noël: sa première platine. Originaire de Rennes, il travaille comme vendeur chez un disquaire au début des années 90. Il s’y forge une culture musicale solide et commence à mixer dans des Raves et quelques clubs en Europe. Le Queen (haut lieu de la scène house/techno à l’époque) lui offrira une résidence pendant 5 ans.

De disc-jockey à patron de label, en passant par producteur

En enchainant les sets performants, Arnaud se fait un joli nom dans le milieu de la musique électronique. Mais il ne semble pas s’en contenter puisqu’à partir de 1999, il se met à l’écriture et entame sa carrière de producteur. Dans ce même élan, Arnaud se lance dans la création de label. C’est lors d’une date à Miami en 2000 qu’il rencontre James Warren avec qui il partage la même vision sur la musique. Tous les deux décident alors de créer 2 labels basés à Londres: Atcha et Kailash.

James Warren & Arnaud Le Texier – Opening sorti sur Kailash en 2001

Maintenant qu’il a déjà bossé comme disquaire, mixé un peu partout, qu’il compose et qu’il s’occupe de labels, Arnaud veut aller un cran plus loin et fonder seul un label plus personnel et expérimental. En 2005, il crée Safari Electronique. Il souhaite avoir suffisamment de liberté pour pouvoir y signer n’importe quel genre musical. La particularité de Safari Electronique est d’avoir souvent été le premier à dénicher des talents de la scène électronique.

Paris c’est bien, Londres c’est encore mieux

Un an après avoir fondé Safari Electronique, Arnaud part s’installer à Londres. Il joue régulièrement dans les grands clubs d’Angleterre, dont Fabric à Londres. C’est là qu’en 2011 il rejoint Children Of Tomorrow, un label créé par son ami de 20 ans Emmanuel Ternois. Children Of Tomorrow, c’est de la techno brute et intemporelle. Arnaud s’occupe de sortir ses propres prod tout en signant des artistes bien établis comme Terrence Dixon, ROD, Ryan Elliott ou les français Zadig, Antigone et Birth Of Frequency.

Arnaud Le Texier – Equanimity sorti sur Children Of Tomorrow en 2013

En 2014, Arnaud a lancé une série de teufs Children Of Tomorrow dans différents endroits de la capitale britannique avec pour but de mettre en avant des producteurs techno talentueux. Même s’il rentre volontiers jouer en France, ses dates à Paris sont assez rares. On vous conseille d’aller l’écouter vendredi à La Machine.