CHRONIQUE – Les deux producteurs suédois ont dévoilé Illuminate, une collaboration sorti chez le label japonais Mule Musiq. Un modèle de techno progressive et hypnotique, où se révèle tout le savoir-faire de deux modèles du genre.

Aux premières secondes d’Illuminate, premier titre de l’EP, on devine déjà qu’on vient de pénétrer le territoire de Sebastian Mullaert, moitié de Minilogue aux côtés de Marcus Henriksson. Depuis leur studio niché dans une cabane en bois blanc, en pleine forêt suédoise, les deux hommes produisent une techno influencée par les éléments naturels. Une musique minérale qui caractérise ces deux hommes discrets.

Face A, Mullaert

Pour Illuminate, Mullaert invite Aril Brikha dans son univers, où l’on retrouve ces sonorités perçantes sur un rythme entêtant. Illuminate s’appuie sur de longues nappes stridentes, ça et là quelques sonorités jazzy, et le même air porté par des basses légères, du début à la fin.

Face B, Brikha

Avec Radiate, on devine que c’est Aril Brikha qui a pris davantage les choses en main. Le morceau est plus lent, une techno prudente qui s’évanouit moins dans l’appui des synthétiseurs. On oublie les envolées aiguës d’Illuminate pour se lancer de plein-pied dans l’esprit « dub » qui vire ensuite à l’acid. C’est la touche groovy de Brikha qui transperce ici.

On  ne parlera pas ici de collaboration audacieuse. Deux grands noms réunis dans une même production, ça donne forcément un bel EP, maîtrisé et parfaitement achevé. On rentre gracieusement dans l’univers de Brikha et de Mullaert. Voilà des artistes qui racontent une histoire, une musique fin prête pour une expérience live.