Techno CRS ltd 004 Artwork

Published on décembre 22nd, 2017 | by Romane

0

VSK & Scalameriya : « Techno Phénoménale Absolument Extravagante »

– INTERVIEW – VSK & Scalameriya font partie intégrante du paysage techno depuis quelques années. En plus de chacun mener une carrière glorieuse, ils partagent la scène et le studio quand l’envie leur en prend. Deux artistes complémentaires, dont les sorties sur des labels tels que Perc Trax ou CRS ne passent jamais inaperçues. C’est donc avec plaisir que la rédaction leur a posé quelques questions… 

Propos recueillis par Romane

(SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION)


Bonjour VSK & Scalameriya ! Merci de m’accorder de votre temps. Je suis assez curieuse de savoir comment votre collaboration a commencé et pourquoi ? Votre collaboration est-elle née grâce à votre longue amitié ? Qui a dit en premier à l’autre “faisons de la musique ensemble” ?

VSK : Chacun aimait la musique de l’autre et nous sommes rentrés en contact par hasard pour un de mes tracks puis sommes devenus amis.
Scalameriya : En effet. C’était très spontané. On a juste la chance d’avoir des personnalités compatibles je suppose. A un moment donné Francesco a dit “faisons quelque chose ensemble” et comme le track a eu du succès, on a depuis continué.

Avez-vous établi un agenda ou un but précis en termes de sorties et aussi en terme de gigs? Qu’est ce qui est si spécial quand vous jouez live ensemble?

VSK: Nous n’avons pas de calendrier précis quand il s’agit de nouvelles sorties. On s’engage dans une collaboration quand on en a marre de produire seul. Les gigs nous arrivent sur demande. Il semblerait que les gens aiment nous avoir ensemble sur scène. Rien de bien spécial, on s’amuse juste beaucoup à jouer nos tracks respectifs ensemble, c’est différent que d’être seul. Quand on est seul à jouer un live, c’est souvent bien plus sérieux car on essaye d’exprimer nos personnalités individuelles. La collab c’est vraiment deux potes qui s’éclatent.

RA a dit de votre EP Codex (sorti en 2015 sur Power Vacuum): “Vraiment putain de lourd et étrange”. Je ne suis pas en désaccord total avec eux bien que j’ai adoré l’EP ! J’ai toujours été curieuse concernant l’ambiance cachée derrière les productions. Comment décririez-vous l’atmosphère en studio et les inspirations derrière cet EP ?

Scalameriya : Comme on l’a dit, contrairement à notre travail en solo, les collabs sont plus détendues et nous n’avons pas vraiment de marche à suivre. On a juste envie de faire des tracks puissants qui représentent une fusion de nos prod individuelles. Bien que nous ayons des exécutions différentes en solo, l’idée qu’on se fait de la techno est plus ou moins similaire dans l’ensemble alors ce n’est pas compliqué car on match parfaitement. Ça commence par une ébauche de sonorités apportée par l’un de nous, que ce soit une percussion, un synthé ou peu importe tant que avons tous les deux le coup de coeur. On en parle et on construit le track en entier basé sur cette ébauche qu’on se renvoie sans cesse, en échangeant les rôles pour chaque projet.

Et puis, en 2016, vous avez sorti un EP sur Perc Trax. Et enfin, le 27 Novembre, Helix est sorti sur CRS. Scalameriya, est-ce particulier de produire avec VSK sur le label qu’il co-dirige ? Comment décririez-vous l’EP en quatre mots ?

Scalameriya : C’est assez spécial de sortir nos collabs sur des labels qu’on respecte, mais c’est toujours plus intéressant de promouvoir le son nous même, que ce soit sur Genesa ou CRS. Voir nos labels prendre un peu plus d’ampleur à chaque fois ça fait vraiment plaisir.
4 mots ? “Techno Phénoménale Absolument Extravagante” bien sur, haha.

Travailler en duo peut être compliqué parfois… Êtes-vous parfois en désaccord sur la sonorité qu’un track devrait avoir ou d’autres aspects techniques ? Ou sur des choses plus personnelles ?

VSK : Les collabs sont en effet… complexes. Habituellement, les égos clashent et un parti commence à se plaindre des changements ou veut poursuivre sa propre idée plutôt qu’une autre. Mais entre nous, honnêtement, non. Nous sommes de bons amis et la collab se fait naturellement. C’est un projet latéral et on le considère comme quelque chose de fun, donc si l’un de nous veut modifier quelque chose, alors bien sûr, modifiions. Le changement n’est jamais drastique après tout. Il s’agit toujours de détails mineurs comme la ligne de basse ou la séquence, et pour notre collab, le besoin de changement se fait très rare.

La collab c’est vraiment deux potes qui s’éclatent.

VSK, tu as une autre carrière en plus de ta carrière artistique. Tu travailles en tant qu’ingénieur son, est-ce correct ? Penses-tu un jour devenir un DJ et producteur à plein temps ou aimes-tu jongler entre les deux ?

VSK : Oui, tout à fait et j’aime beaucoup ce taff. C’est aussi une passion. Par période, c’est difficile de gérer les deux en même temps, mais tant que j’aurai l’énergie, je continuerai de cumuler les deux. Il y a beaucoup de connexions fortes entre ces taffs; par exemple, la recherche de nouveaux logiciels ou nouveaux équipements est utile pour mes deux emplois. L’emploi de mes connaissances en techniques audio a toujours été très important pour moi afin d’avoir de meilleures archives de mes sons.

Trois EPs mais toujours pas de LPs ?! Qu’est ce qui vous retient de sortir plus de sons et de donner au public un encore meilleur aperçu de votre lien artistique ?

Scalameriya : Rien ne nous retient. Nous sommes juste plus concentrés sur nos projets solo donc dès que nos programmes seront moins chargés, nous le ferons probablement.

Y a t’il d’autres projets sur lesquels vous travaillez ou que vous aimeriez partager avec nos lecteurs, que ce soit en collaboration ou non ? Y a t’il une chance de vous voir jouer en France prochainement ?

VSK : Il y a énormément de choses à venir pour nous, aussi bien en individuel qu’en mode collab, mais pour le moment nous ne pouvons partager aucune infos. Je suis sur qu’il y aura une performance en France bientôt.


Hi guys, thanks a lot for giving some of your time to Delighted, we highly appreciate it!
I’m very curious as to where your collaboration started and why? Was your collaboration born because of a long lasting friendship? Who first said to the other “Let’s make music together”?

VSK: We liked each other’s music and got in touch at a point randomly over a track of mine and quickly became friends.
Scalameriya: Indeed. It was very spontaneous. We were just fortunate that we have compatible personalities i guess. At some point Francesco said let’s try something together, and as the track was a success we just kept going .

Have you two set up an agenda or a goal in terms of releases and also in terms of gigs? What’s so special about playing live together?

VSK: There’s no particular agenda when it comes to releases. We are just doing the collab productions whenever we feel like getting a break from our solo grind. The gigs come by requests. It seems like people like having us together on the stage. Nothing is special really, we are just having a lot of fun playing our stuff combined and in a different way than solo. When we are by our own performing live it is usually a lot more serious as we try to express our individual personalities. The collab is just about two friends having a blast.


RA said about your EP Codex (released in 2015 on Power Vacuum) that is was: “really fucking heavy and weird”. I don’t fully disagree although I loved it! I’ve always been curious about the mood behind the productions. How would you two describe the vibes in studio and the inspirations for this EP?

Scalameriya: As said, contrary to our solo works, the collab is much more relaxed and there is usually not an exact route that we want to follow. We just aim to make badass tracks that represent a fusion of our individual works. Although we have different executions in solo-mode, the idea that we have about techno is quite the same in most of the points, so it is not hard as we are a perfect match. It starts with a sound-design draft that one of us creates, be it a drum or a synth or whatever that is peculiar and if we both like it, we talk it thru and build the whole thing around it by sending the project back and forth, swapping the roles in each project.

And then, in 2016, you guys released an EP on Perc Trax. And now… November 27th, Helix came out on CRS. Scalameriya, is it special to release with VSK on his own co-directed label? How would you two describe the EP in four words?

Scalameriya: It is special to release our collabs on any label that we respect, but it is always a step beyond when we are pushing the sound by ourselves be it on Genesa or CRS. Seeing our labels grow step by step is a truly satisfying feeling. 4 words? „Utterly Phenomenal Techno Extravaganza“, of course haha.

Working in duo can be quite tricky sometimes… Do you guys ever disagree on how a track should sound or any other technical aspects? Or about more personal things?

VSK: Collabs are indeed „tricky“. Usually the egos keep clashing and one side starts complaining about the changes or wants to push his and his idea alone. But with the two of us, honestly, no. We are good friends and the collab comes natural. It is a side project for us and we are treating it as a fun thing to do, so if someone wants a modification, sure, we just do it. The change is never a big thing after all. It is always minor details like the drum design or the sequence, and to our collab, a need for one happens very rare.

VSK, you have another career on top of your artistic career. You work as an audio-engineer and sound-designer, is that right? Do you think you’ll ever be a full time DJ and producer or to you like to juggle between both?

VSK: Yes, it’s right and i like a lot this job. It’s also a passion. In some periods it’s very hard to handle both of them, but until I’ll have enough energy i ll keep up with both. There are a lot of strong connections between these businesses; for example, the search for new softwares and gears is useful for both of them, the use of my technical audio knowledge has always been very important for me to archive a better quality of my artistic sound.

Three EPs but no LPs yet?! What’s taking you guys from releasing more tracks and giving the public an even deeper idea of your artistic bound?

Scalameriya: Nothing is keeping us. We are just focused on our solo projects more, so as soon as there is time in both our schedules, we will probably do it.

Are there any other projects you guys are working on that you’d like to tell our readers about, whether together or not? Is there a chance the French audience will dance with you two soon?

 VSK: There’s a lot of things coming up for us, both individually and in collab-mode, but for now we are not able to share any info. I’m sure there will be a performance in France soon.


VSK sur Resident Advisor : https://www.residentadvisor.net/dj/vsk
Scalameriya sur Resident Advisor : https://www.residentadvisor.net/dj/scalameriya
Se procurer leur dernier EP, Helix sorti sur CRS : https://www.readymadedistribution.com/?product=scalameriya-vsk-helix-ep-crsltd004-12

 

Tags: , , , ,


About the Author

https://www.instagram.com/alieenated/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑