Techno 2013-11-11-02h33-img_5632

Published on février 10th, 2017 | by Boris

0

Que vaut le nouveau Dettmann /Klock ?

DettKlock, encore un néologisme de Delighted pour signaler une troisième collaboration entre Marcel DETTMANN et Ben KLOCK pour la 100 ème sortie sur le label qui les a propulsés un peu plus dans la lumière, j’ai nommé Phantom Studies chez Ostgut Ton sorti le 27 janvier  sous forme d’un EP de sept titres.

Dix ans après la sortie de Dawning en 2006,

et Scenario en 2007,

Le label Berlinois nous gratifie pour sa 100ème sortie d’une collaboration en studio plus poussée sur un format plus long, des deux monstres du Berghain.D’ailleurs, l’on vous a remis les liens pour bien vous remettre en tête les deux premières tracks.

-Première écoute-

Le premier feeling, en ce qui nous concerne, global et général après une écoute entière, est surtout l’idée d’un travail somme toute plus mature et abouti des deux comparses;Une histoire de techno assez froide, un peu deep, un peu ambient, aux tonalités industrielles, bref ça sent l’Allemagne sans aucun doute, et un joli melting pot de ce qu’aiment les deux DJ.D’entrée de jeu nous sommes séduits par Phantom Studies, mais pourquoi?

-Deutsch Touch-

On aime une techno relativement dépouillée avec un travail sur des harmonies et des sonorités qui nous emmène dans univers dépouillé et légèrement inquiétant; des sons de cloches ( j’entend celle de la Venise de l’ouest en ce qui me concerne…) quelque chose d’hypnotique et mélodique mais bien ancré dans ce que l’on conçoit de par nos oreilles de l’esthétique sonore Allemande.No One Around  est un titre plus nerveux, donc rapide (on sent une cadence du kick légèrement plus élevée) et des textures plus aggresives. S’ensuivent deux tracks plus ambient, plus étranges plus expérimentales, plus particulières ou vous entendrez successivement les vocals de Dettman dans The Room et celles de Klock nous délivrant un message subliminal presque prophétique dans Prophet Man; on retiendra la nervosité de Bad Boy comme quelque chose d’entraînant à coup de drop nerveux et la subtilité des basses et des quicks dans The Tenant couplé d’un gros travail sur les filtres; on aime également le côté froid et rouleau compresseur.Sans vous gâcher le plaisir de la découverte , nous vous invitons donc grandement à écouter cet EP digne de votre attention, de l’acheter aussi , le genre de disque qui fait du bruit, chez Delighted nous n’en sommes pas déçu et c’est peu de le dire.

 

 

 

 

Tags: , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑