Techno 1200x630bb

Published on novembre 14th, 2017 | by Piotr

0

Quand Len Faki remixait Lesbian Luv

THROWBACK – Il y a dix ans, un Len Faki encore méconnu sortait son premier EP chez Ostgut Ton. Rainbow Delta/Mekong Delta s’inspirait librement d’un titre mythique d’Armando, sorti chez Trax Records en 1994.

On a fêté il y a peu, la centième release Ostgut Ton. Rien ne sert de présenter un label lié au club techno le plus connu du monde. Pourtant, son histoire n’est pas bien vieille. Le O-Ton 01 de Marcel Dettmann et Ben Klock date de 2006. Un an plus tard, Len Faki était appelé pour son premier EP chez Ostgut: Rainbow Delta/Mekong Delta.

Len Faki utilise les morceaux des autres mieux que personne

Il y a dix ans, Len Faki n’était pas la bête de festival qu’il est aujourd’hui. Devenu trop cher pour bien des clubs. Il a créé Figure en 2005, où il sort l’intégralité de ses productions.

DJ résident du Berghain, devenu l’icône des lundis matins, il signe donc son premier EP sur le tout nouveau label du club. Deux tracks seulement.

A l’écoute de Rainbow Delta, Face A, on a l’impression de découvrir un nouveau Len Faki. On est aux frontières de la house music, avec les percussions légères et un rythme raisonnable. L’identité du morceau réside justement dans la percussion. Les nappes de synthé qui s’avancent progressivement rappellent certains morceaux de Steffi. La deuxième partie du track est surprenante. On rentre quasiment dans la micro-house, avec un rythme plus relevé.

Mekong Delta est la partie techno de l’EP, sans hésitation. On reconnaît là les basses grasses de Len Faki et l’arrivée soudaine d’un sample bien connu. En fait, Len Faki a repris le loop de Lesbian Luv, le titre de Armando sorti en 1994 chez Trax Records. On verse en fait dans le remix. Un remix ouvert au dancefloor, le genre de track qui lance définitivement une soirée. C’est une réussite.

Len Faki n’est pas un grand compositeur, mais il sait utiliser les morceaux des autres mieux que personne. L’EP qu’il publie deux ans plus tard, en 2009, chez Ostgut Ton achèvera de le consacrer: BX3, face B du célèbre Bauer d’Edit Select.

Tags: , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑