Techno 1890996_651045974960987_645882255_n

Published on septembre 29th, 2014 | by Piotr

0

Nima Khak, From Stockholm with love

Nebulosa est la première sortie du label « Sand » tout juste créé par Nima Khak. Un nouveau label, un très bel EP: Nima Khak prouve une fois de plus que la techno suédoise a le vent en poupe. L’avenir appartient à cette jeune génération d’artistes suédois.

(VERSION FRANÇAISE)

La Suède est une terre depuis longtemps acquise à la techno. Elle n’a pas attendu le raz de marée de ces dernières années pour proposer une musique neuve et futuriste. Cari Lekebusch, Adam Beyer, Joel Mull, Abdulla Rashim… Les piliers de la techno suédoise sont reconnus dans le monde entier. Et Drumcode s’est assis sur le milieu comme un parrain. Une référence qui fait signer les plus grands artistes mondiaux, et n’hésite pas à lancer les DJ suédois « maison ».

 

Une génération plus jeune a suivi les grands frères. Elle possède un talent fou, et propose des sets et des lives de grande qualité. Ces jeunes artistes se réunissent autour des soirées Parabel, et au cœur de labels indépendants et discrets : Kant Recordings, 1 :53.2, Random Island, Sloboda…

Curieusement, on les voit peu en France, quand les plus grands clubs allemands leur ont déjà ouvert les bras. Mis à part Jesper Dahlbäck (aka The Persuader), habitué de la Concrete, voire Nihad Tule (au Batofar cet été), on n’est pas habitué aux sets percutants de Nima Khak, Inter Gritty, Patrick Siech, ni aux lives enjoués de Ray Kajioka ou ravageurs de NTTA11 et SHXCXCHCXSH. Autant de noms d’artistes dont les releases méritent d’être chroniquées, et dont on souhaite voir les performances en France et à Paris.

Une techno noire et brulante

Quelques nouvelles des rives de la Baltique, qui nous donnent l’occasion ici de découvrir la dernière sortie de Nima Khak, première release du label qu’il vient de fonder, Sand. Nima Khak s’est déjà fait remarquer par ses collaborations avec Jesper Dahlbäck et Cari Lekebusch, et par des remixes de haut vol, très orientés vers le dancefloor. Signé déjà chez Drumcode, et artiste emblématique du label 1 :53.2 qui réunit tous ses amis, Nima Khak se spécialise dans une techno noire et brulante, qui laisse toute sa place à des synthés produisant des sonorités magistrales. Une musique de cathédrale, solennelle, sans superflu. Une techno qui résonne.

Avec Nebulosa, on ne s’ennuie jamais. Les quatre titres s’additionnent parfaitement. On commence par des percussions sèches, sans concessions. On termine par des sonorités plus fantaisistes, qui ne délaissent pas l’obscurité des premières tracks. Les basses se relâchent, puis elles reviennent entraînant avec elles une succession de sons métalliques, claquants. La dernière track « Swedish naan boy edit » est une collaboration de Nima Khak avec son ami Jesper Dahlbäck. Comme pour laisser entrevoir que la patte Dahlbäck se réalisera dans les releases à venir sur Sand.

Créer un label, c’est affirmer que sa musique à une identité particulière, qu’elle mérite sa propre maison, son chez-soi. Nebulosa, première production de Nima Khak sur son nouveau label, laisse présager de beaux jours à cette nouvelle maison de disques. Le message de Nima Khak est clair : Stockholm n’a rien a envier à Paris, Londres ou Berlin. Good vibes, from Stockholm with Love…

(ENGLISH VERSION)

Sweden has been, since a long time, a very techno fertile land. It has not waited for the growth of techno these last years to propose a new and futuristic vision of music. Cari Lekebusch, Adam Beyer, Joel Mull, Abdulla Rashim… These Swedish pillars are globally more than famous ! And Drumcode could be considered as a techno godfather. A reference which make the greatest techno artists sign on this label, and which launch some young Swedish.

A younger generation followed the eldest’s path. Full of talent, they propose some sets and live of high quality. They gather themselves during Parabel nights, and into independant and secret labels : Kant Recordings, 1 :53.2, Random Island, Sloboda…

Such a surprise, we do not see them very often in France, whereas German clubs have already welcomed them. Excepted Jesper Dahlbäck (aka The Persuader), who is used to play at Concrete, or Nihad Tule (at Batofar last summer), we, as Parisians, are not used to listen to Nima KhakInter GrittyPatrick Siech striking sets, or to Ray Kajioka joyful sets, or even NTTA11 and SHXCXCHCXSH more agressive ones. Such artists names who released some high quality tracks, which deserve to be reviewed, and which we would love to hear in France and Paris.

A dark and burning techno

But here are some French news from Baltic river, which gives us the occasion to discover the latest Nima Khak’s EP, first release of the label he just found, Sand.  Nima Khak has been already spotted, through these collabs with Jesper Dahlbäck and Cari Lekebusch, and through very high quality remixes, very dancefloor oriented. Already signed on Durmcode, and symbolic DJ of 1 :53.2 label which gathers all his friends, Nima Khak is specialized into a dark and burning techno, which gives place to powerful synth. A cathedral music, grandiose, superfluousless. A resonous techno : with Nebulosa, we never get bored. Some dry and incisive drums open the track. Bass come louder, and come back with some successive metallic sounds. The last track, « Swedisch naan boy edit » is a collab with Nima Khak and Jesper Dahlbäck. Just a sign to let us know that Dalbhäck’s signature will be confirmed and come increasingly, on the upcoming releases.

Creating a label, is assuring to one’s music a proper identity, it is also to give it its own « home ». Nebulosa, Nima Khak’s first production on his new label, does display some very nice upcoming works on this new label. Nina Khak’s aim is quite clear : Stockholm doest not have any complex to have faced to Paris, London, or even Berlin. Good vibes from Stockholm, with love !

 

Tags: , , , , , , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑