Techno Myst

Published on mai 28th, 2019 | by Ruben Hassid

0

Myst, le collectif qui déshabille l’Hexagone

Dans la catégorie « collectif effréné » : je ne veux ni l’homme, ni la femme. Avec Myst, plus besoin de vous soucier du genre, préférence sexuelle, ou de la couleur de la culotte du voisin. Et le public l’a bien assimilé…plus de 3 ans qu’ils enflamment la scène des capitales – jusqu’au Danemark – et comptent bien s’attaquer à Lyon en ce dernier week-end de mai.


Myst n’est pas né du fruit du hasard. C’est Mélissa et Nicolas, anciens organisateurs des soirées Off, qui tiennent d’une main de fer les rênes de ce collectif haut en couleur. Les artistes pointus – comme Freddy K, Echoes of October – finissent parfois résidents, comme le nouveau de la vague fast techno danoise Resonant Pole. Ajoutez à cela des shows visuels bluffants, nos promoteurs ont le soucis du détail.

Et cela s’exporte (cocorico) : le 4 mai dernier, TRTLNCK et Myst ont joint leur force pour une soirée d’exception à Copenhague, qui semble être la capitale bourdonnante de la techno. ABSL a pu y délivrer un set de 3 heures pour représenter les couleurs de la France, dans ce melting pot que le public demande encore (et encore). DJ producteur français, adepte d’une musique aux allures expérimentales, il martèle une techno industrielle pointue teintée d’une énergie explosive; en signant notamment chez RAW ou  South London Analogue Material.

Vous n’avez pas encore eu la chance d’y participer? Ne vous en faites pas, Delighted vous met à la page.

Ce vendredi 31 mai, The Future Is Female & Myst organisent une soirée au Ninkasi Kao de 23h30 à 5h45, à Lyon. Thème de ce soir, Leather & Pleasure : cuir, avec ou sans moustache; mais surtout le plaisir de la fête.

Vous retrouverez ABSL et Angel Karel au côté du Sinus O. Producteur et ingénieur du son franco-taïwanais, le résident du collectif Constant Value à Séoul se produira pour la première fois à Lyon. Sous son style percutant et expérimental, il développe des sons frénétiques, sombres & enivrants. Ça ne vous dit rien? Observez-le triturer ses modulaires.

Vous venez de la capitale, et détestez les bouchons lyonnais? Pas de soucis, Myst a prévu une session de rattrapage pour les cancres : joli line-up, soirée à thème délirant, ce 5e chapitre Myst a l’air tout aussi savoureux que les précédents. Rendez-vous le samedi 15 juin, 23h55-10h, aucun retard ne sera accepté passé 2h.

« Soirée subversive à l’univers immersif, nous encourageons fortement folie vestimentaire, accoutrement dépareillé, ensemble dénudé ou culot endimanché. » peut-on lire sur la description Facebook de l’évènement.

Au-delà de la génialissime esquisse du thème annoncé, c’est l’artiste hollandais Talismann que votre rédacteur attend le plus.  Sa biographie : « Black hole rythms » . De quoi donner envie aux enfants d’apprendre l’astrophysique. Rappelez-vous, en 2013, sorti sur son propre label & vinyl : Mars Wars. Un track dont le secret de la mélodie à 1 minute 23 échappe encore aux plus grands scientifiques de ce jour.


Lien vers l’évènement du vendredi 31 mai 2019, à Lyon : https://www.facebook.com/events/350700175631711/.

Lien vers l’évènement du samedi 15 juin 2019, à Paris : https://www.facebook.com/events/620631585121592/.

Page Facebook du collectif : https://www.facebook.com/mystparis/.

Tags: , , , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑