Techno 2014-©Gilles Reboisson-7532

Published on septembre 2nd, 2014 | by Piotr

0

« Moments », première série ambitieuse des Berlinois I/Y

 I/Y a sorti une compilation qui réinvente l’univers des soirées berlinoises « Moments ». De la techno, une ambiance : « In Berlin wollen sie alle Künstler sein » (A Berlin, ils veulent tous être des artistes) dit-on souvent en Allemagne. Et l’expérience Moments, lancée par I/Y, est belle et bien une histoire entre artistes.

Un moment dans la nuit berlinoise. Un souvenir embrumé, dans l’obscurité du Humboldthain Club, niché sous une station de S-Bahn, loin des rumeurs du centre ville de Berlin. Il y a plus d’un an, nous avions participé à l’une des soirées Moments organisées par I/Y, le duo formé par Irakli et Yacoub. Une équipe dynamique retrouvée en mai dernier aux Nuits Sonores, au cours d’une sacrée épopée musicale dans l’Ancien Garage Citroën de la rue de Marseille à Lyon. Les soirées Moments, elles, ont pénétré la nuit berlinoise, et I/Y s’est fait un nom de l’autre côté du Rhin.

Il y a quelques semaines déjà – les vacances nous font prendre du retard- le label I/Y a sorti « Moments », le matériel musical qui caractérise les soirées du même nom. Dès lors, Irakli et Yacoub ont fait appel aux artistes signés sur leur label ou présents lors des fameuses nuits « Moments ». « Moments series 001 » est une plongée dans l’imaginaire d’I/Y, et Scanning de Blind Observatory est une entrée en matière percutante. Pas de mise en bouche, on s’imprime rapidement du rythme imposé par Scanning. Une mélodie perçante prend peu à peu le contrôle sur les basses. Puis la track se libère enfin, les sonorités s’ajoutent les unes aux autres, plus subtiles que jamais.

Voiski, une figure incontournable

Pas étonnant ensuite de retrouver Voiski, membre du projet Polar Inertia. Un des artistes français du moment qui a, selon nous, le plus d’imagination et de créativité. Il crée un monde autour de sa musique, une expérience que ses lives et sets viennent souvent confirmer. Figure de l’underground techno parisien, c’est un des artistes phares du label I/Y. La même passion pour la création, le même désir de vivre à chaque soirée un « Moment » unique. Draw Back You Bow est un titre enjoué à passer en début ou en fin de soirée. Une respiration au cœur de ses lives puissants.

Du béton berlinois au baroque de Salzbourg

Schloss Mirabell est l’alias de Florina Speth, une jeune Autrichienne. Baignée dans la musique classique, entre Salzbourg (ville de Mozart où se trouve d’ailleurs le château Mirabell) et la Bavière, elle a très tôt commencé à jouer du piano et du violoncelle avant de se lancer à corps perdu dans la musique contemporaine. C’est étonnant de la voir apparaître dans la première série « Moments », dans l’univers bruissant des musiques électroniques. Mais à l’image du Berlin déroutant, I/Y brouille les pistes et offre ainsi une pause expérimentale à « Moments ». With Powdering Fingers Of A Nothing est un titre troublant, comme un air de classique revisité, modernisé.

Cette dernière est une interlude à la dernière piste de l’EP, baptisé tout simplement Moments. C’est l’œuvre d’Irakli et de Yakoub justement. Une techno sombre et déroutante. Le rythme s’apaise, et on retrouve des sonorités presque classiques, entre notes de piano et grincements métalliques lugubres. Tout l’univers des nuits Moments est là. Sur scène seulement depuis trois ans, I/Y fait preuve d’une maturité musicale inouïe.

 

Crédits Photo de couverture: Gilles Reboisson

Tags: , , , , , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑