Techno 15056246_1156481497732962_568914905257715027_n

Published on décembre 20th, 2017 | by Piotr

0

Meilleur EP 2017 : Patrick Siech – Eter

BEST OF 2017 – La fin de l’année approchant à grand pas, c’est l’occasion pour notre rédaction de dresser un bilan et de se prêter au jeu des classements… Des choix difficiles au vue des sorties de qualité qui ont rythmé cette année 2017. Des choix qui n’appartiennent qu’à nous mais qu’on souhaitait partager avec vous, en attendant de voir ce que 2018 nous réserve…

C’est toujours rassurant d’élire un EP qu’on avait remarqué dès sa sortie. La release d’Eter, publié chez nos amis de Parabel en janvier 2017, avait attiré notre attention. Delighted s’était déjà fendu d’une critique élogieuse qu’il convient d’actualiser en cette fin d’année.

Patrick Siech fait partie de la nouvelle génération de producteurs qui agitent les nuits suédoises. En 2010, son premier EP est produit par Drumcode. On peut penser ce qu’on veut de l’évolution d’Adam Beyer, mais il aura au moins lancé de jeunes artistes comme Nihad Tule, Nima Khak ou Patrick Siech.

Eter, est sans aucun doute l’œuvre qui fait entrer Patrick Siech parmi les grands. L’EP, septième release de Parabel, a beaucoup tourné, considéré à juste titre comme un modèle de la techno minimaliste « swedish style ». Des basses très grasses et profondes qui maîtrisent le morceau et composent le squelette de chaque track.

On a beaucoup aimé la face A, plus sauvage que la B. Avec Tesselation et 1133, pas de grands ornements, pas de brillance inutile. Mais un rythme de dancefloor, plus que jamais. Une volonté que vient dissoudre la face B, justement. Eter et Svävarterminalen donnent à l’EP un tournant plus cérébral. C’est beau, envoûtant.

Patrick Siech nous avait déjà impressionné avec Viadukt, son premier EP chez Parabel en 2015. Eter est resté dans un coin de notre tête toute l’année. Il méritait d’être consacré. Et l’artiste vient de confirmer tout le bien qu’on pensait de lui, avec sa participation à la compilation Omniform publiée cet hiver par Parabel. Comme si ce Noctambulist était le cinquième track de Eter. Ecoutez, et jugez plutôt…

Tags: , , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑