Events LA

Published on juin 14th, 2017 | by Romane

0

DESTINATION… LOS ANGELES ! (4/5)

VOYAGE VOYAGE – Chaque semaine, Delighted vous propose une destination inédite pour vos vacances. Ces villes auxquelles on ne pense pas forcément, mais où fête et art de vivre se conjuguent à merveille. Aujourd’hui on embarque pour Los Angeles, la ville la plus emblématique de la West Coast américaine. Attention, départ imminent.

Des collectifs motivés

Los Angeles, ville ensoleillée et au nombre impressionnant de cocotiers… Plus connue pour son rap que pour sa musique électronique il faut bien l’admettre se fait petit à petit un nom. Depuis quelques années, la ville connait un renouveau et un certain nombre de collectifs talentueux y ont émergé.

C’est le cas d’Acid Camp. Le projet, né en 2012 lors d’un week-end dans le désert est depuis devenu une des adresses phares des fêtards. Se calquant sur le modèle européen de la fête du dimanche, le collectif a réussi à se faire un nom dans l’immensité de la ville. À noter toutefois, contrairement à ce que pourrait laisser penser le nom, les fêtes ne mettent pas toujours le genre Acid à l’honneur. Pas question non plus de techno qui bombarde les oreilles pendant des heures. Plutôt un savant mélange des genres, histoire de ne laisser personne en reste.
Pour une vingtaine de dollars, les good vibes sont au rendez-vous une fois par mois dans un lieu qui se dévoile au dernier moment, histoire de pimenter un peu la vie des danseurs.

Leur petit plus?

T-shirts, vinyls, pins et autres posters sont en vente à chaque soirée, sur leur site web et même chez Mount Analog (le dealeur de disques local). Vous avez d’ailleurs sûrement pu apercevoir The Black Madonna, fervente mascotte du collectif vêtue d’Acid Camp lors de nombreuses apparitions.

acidcamp

Et la techno dans tout ça?

Pour les adeptes, on vous conseille de vous tourner vers les soirées VSSL. À mi-chemin entre techno sombre, EBM et industriel, les soirées VSSL ressemblent à s’y méprendre à ce qui se fait de mieux en Europe. Depuis leur création ils s’efforcent de proposer des line-ups de qualité avec par exemple Function, Shifted, Silent Servant (lui même originaire de Los Angeles) ou encore le duo très médiatisé SHXCXCHCXSH. Le moyen le plus sur pour ne jamais louper une de leur soirée? Liker leur page Facebook, of course.

Pour les OG, désireux de voir à quoi ressemblait les soirées de l’ère pré-Internet… Technostate. Établies il y a 24 ans, ces soirées sont depuis restées populaires auprès de la communauté hispanique. Des vibes, des vraies. On a pu y voir Joey Beltram, Perc ou Adam X entre autres. Il y fait chaud, il y sent bon la weed, on y parle tout un tas de langues et les gens portent des couleurs.

Leur petit plus?

Les fêtes ne sont pas toujours légales, on baigne encore dans l’underground… Pour l’adresse, on appelle la hotline quelques heures avant l’ouverture des portes et on obtient le mot de passe, indispensable pour pénétrer les lieux.

En bref…

N’oubliez pas votre crème solaire, vos lunettes et reposez vous bien lors des douze heures d’avion qui nous séparent de Los Angeles car une fois sur place, vous ne saurez plus où donner de la tête. Un dernier conseil, ne partez pas si vous avez moins de 21 ans… Les américains ne rigolent pas avec la loi et même s’installer au comptoir d’un bar vous sera impossible. Ce serait quand même dommage.

Liens:
Acid Camp: https://www.residentadvisor.net/promoter.aspx?id=55321
VSSL: https://www.facebook.com/thebodyisavessel/
Technostate: https://www.facebook.com/technost8/

Tags: , , , ,


About the Author

https://www.instagram.com/alieenated/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑