Techno ONL

Published on mai 29th, 2019 | by Pablo de Swarte

0

Delighted donne carte blanche à… O.N.L !

– PLAYLIST – Distributeur de cartouches pour les uns, rouleau compresseur pour les autres, ce producteur prolifique répondant à l’acronyme d’O.N.L prend les commandes d’une playlist défiant les joules et les décibels. Responsable de plusieurs stigmates auditifs après son passage pour le moins remarqué à la dernière Razance Intimacy, la recette ONL c’est un bon Kick In the Ass comme en témoigne sa toute dernière production, une artillerie lourde percutant les structures de metal et d’acier, le tout faisant la hantise des systèmes son.  Sans nul doute, il saura mieux que personne envoûter le public du Château Perché grâce aux vocales singulières et nappes frénétiques de sa techno. Inspirant et inspiré, c’est teinté d’une énergie cinétique débordante, qu’il parvient avec brutalité mais subtilité, à flatter nos tympans encore vibrant.


Ben Techy – State of Violence

Best intro ever ! 1’’30 d’angoisse avant l’explosion. Avec ça, tu annonces la couleur dès le début.

Ghost in The Machine – Grill Trouble

Selon moi, le meilleur duo techno du moment ! Les grandes nappes mélodiques et tout ça c’est sympa mais là objectivement on n’a pas le temps… Ici c’est grosse bagarre de drums ! J’écoute cette track tous les jours, il y a vraiment tout ce que j’aime là-dedans !

Jeff Mills – Step To the Enchantment

Arrêtez avec The Bells, la meilleure track de Jeff Mills c’est celle-là ! C’est acid, c’est saturé, c’est gras, c’est tout ce qu’on aime !

AIROD – Strange Mind

Quelle mélodie mais quelle mélodie !! Autant des fois je me dis merde on fait vraiment de la musique de bourrin… Là en écoutant ça, je retrouve foi en l’humanité ! C’est d’une telle pureté, c’est raffiné… Je ne conçois pas qu’on puisse « ne pas aimer ».

Makornik – Stench of Decay

On aime quand ça break ! Et là ça break fort ! L’album est fou mais cette track est particulière. Ce genre de groove mêlé à ces drums métalliques et distordus, c’est la recette magique d’un gros gros banger !

OGUZ – Vliegtuig Rave Kil

Quand il est l’heure de turn up la soirée ! Avec ce genre de drop, tu retournes le dancefloor, c’est garanti. Ceux qui ont la tête dans la caisson au premier rang s’en souviennent..

Basswell – E R R O R 6 0 6

Je pense que je ne me lasserai jamais de cet EP. Toutes les tracks sont d’une efficacité redoutable, il n’y a pas un set dans lequel je n’en joue pas au moins une.

Gijensu – Mc Eshay

Bon là ça devient sérieux, on passe un niveau… Quand tu joues ce genre de track, tu sais que tu vas perdre des gens ! Ceux qui restent sont des soldats, les vrais héros de la soirée !

System of a Down – Fuck The System

Ça c’est parce qu’on n’oublie pas d’où on vient ! J’ai pas encore eu l’occasion de le caler dans un set mais je suis sûr que ça peut faire un excellent closing ! Ou un bon Marilyn Manson tiens.. Je kiffe !

Pavo & Zany – Orgasmo

En parlant de closing, quoi de mieux que ce genre de track de zinzin ? Ceux qui étaient à la 2ème édition de la Razance Intimacy savent de quoi on parle…


Artiste à découvrir ici : Soundcloud / Facebook /Instagram 

À supporter ici : Bandcamp

 

 

Tags: , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑